09/04/2017

7) L'ONU

Alors cette "Modélisation des Nations Unies" (NMUN - 2017) comment ça se passe ? Tu crois que ta génération parviendra à redonner ses lettres de noblesse à cette vénérable institution ?

En tout cas, je suis rassuré de savoir que toi et les centaines d'autres étudiants en relation internationales venus du monde entier pour vous confronter au siège de l'ONU à New-York, vous apprenez d'abord et avant tout à ....négocier.

Après des années de quasi paix entre les grandes puissances détentrices de l'arme nucléaire, on a en effet la désagréable impression d'assister à une nouvelle surenchère entre dirigeants mégalomanes pour s'imposer comme étant celui qui a la plus grosse et imposante.... puissance militaire.

C'est d'ailleurs justement pour tenter d'anticiper ce type de réalité que l'ONU a été créée en 1945. C'était une belle utopie et pendant quelques années on a même pu y voire une démonstration probante de notre évolution, enfin les nations possédaient un outil permettant de prévenir les guerres plutôt que de les subir.

Sauf que, chassez le naturel, il revient au galop.

Il est vrai que si, depuis plus de 70 ans, les organisations internationales ont permis d'éviter et de résoudre de nombreux conflits, les opinions publiques retiennent surtout leurs échecs et, en particulier, les impasses inhérentes au droit de veto des états membres du conseil de sécurité.

Résultat, à force de gesticulations et autres errements de quelques pays, leaders autoproclamés, nous en sommes arrivés à cette situation où non seulement plus personne ne croit en l'efficience des organisations internationales mais, désormais, c'est leur financement et donc leur existence qui sont remis en question par l'arrivée au pouvoir de ces satanés populistes nationalistes.

Comme si supprimer les rares arbitres allait pousser les différents pays protagonistes à mieux respecter les quelques règles de cohabitation de base sur lesquelles ils sont, tant bien que mal, parvenus à s'entendre.

A moins, bien entendu, de vouloir imposer ses propres règles par la force (militaire et/ou financière)....

Alors certes tout n'est de loin pas parfait dans ces organisations de nations pas vraiment unies mais entre ces "machins" (De Gaulle) et la bonne vieille loi de la jungle, il me semble qu'il n'y a pas photo, non ?

À toi et à ta génération donc de nous démontrer que nous avons quand même un tant soit peu appris de nos erreurs passées et que les compromis et le discernement seront, demain, plus constructifs que les menaces et autres démonstrations de force.

Pour cela, il est certainement nécessaire d'inventer rapidement un nouveau mode de fonctionnement des organisations internationales. C'est le job que tu sembles t'être choisi, bravo mais autant dire qu'il y a du pain sur la planche....

10:34 Publié dans Lettres à ma fille | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.