12/03/2017

5) Utopies

"Une utopie est un projet réalisable qui n’a pas encore été réalisé " T. Monod

Je sais que tu es très prise par tes études mais si tu en trouves le temps, je ne saurais que trop t'encourager à t'intéresser à celui qui est, selon moi, le plus extraordinaire candidat à l'élection à la présidence de la "Froonnce" depuis longtemps.

Extraordinaire dans le sens si différent des ordinaires hommes et femmes politiques que j'observe depuis des années.

Bon, comme toujours avec la gauche, j'ai pas mal de peine avec un certain dogmatisme économique et autant dire que sur ce sujet au moins, j'ai des doutes.

Mais sur l´avenir et ses nouveaux défis, quelle lucidité, quelle capacité à voir plus loin que .... la prochaine échéance électorale.

Trop loin d'ailleurs, ses propositions ont juste 20 ans d'avance et du coup j'ai bien peur que celles-ci n'atteignent finalement que ta génération et quelques indécrottables utopistes optimistes dans mon genre.

Toujours est- il, qu'à condition que le malheureux épisode de conservatisme nationaliste qui s'en vient ne provoque pas (trop) de guerres dont nous mettrions des années à nous relever (ou pas), je pense sincèrement que dans 30 ans, lorsque tu auras mon âge, l'allocation universelle sera devenue une évidence et votre relation à l'autre, au travail et à la planète sera totalement différente.

Car rassure-toi toi la période Orban, Duterte, Trump & Friends ne devrait être qu'un regrettable...feu de paille. À condition bien entendu que le vent de l'histoire ne le disperse pas trop....
Une fois arrivé au pouvoir, nos démagogues se révèlent, en effet, si lamentables qu'il apparaît très vite qu'ils ne sont, en fait, capables que de dénoncer, stigmatiser et mépriser... Ça peut servir à les rendre populaires certes, sauf que ça fait quand même un peu court pour diriger l'exécutif d'une ville, d'une région ou pire d'un pays, non ?

Quoi qu'il en soit, l'espoir (pour les Français en tout cas) c'est donc pour ... après demain, lorsque les ambitions démocratiques, environnementales et sociétales de .... Benoît Hamon pourront alors être mises au service d'une population consciente que sa qualité de vie dépend de sa capacité à maîtriser suffisamment la technologie pour en faire un merveilleux outil d'émancipation personnelle et collective.

C'est, en tout cas, ce que vise (entre autre...) ce candidat aussi charismatique qu'humble et brillant, mais qui, encore une fois, arrive beaucoup trop tôt pour être élu par une population gauloise visiblement peu disposée à le suivre dans ses utopies.

N'empêche que c'est le seul qui a une vision réaliste (et... humaniste !) pour ta génération !

10:25 Publié dans Lettres à ma fille | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

Commentaires

A y bien réfléchir les banques centrales créent de la monnaie (elles ne sont pas les seules) et où va cet argent? Massivement dans la spéculation, la hausse des bourses, c'est à dire qu'il alimente la finance, mais pas la production quand cette finance tourne sur elle-même pour son plus grand et exclusif profit. Alors en effet pourquoi ne pas distribuer cet argent directement aux citoyens? Ce qui stimulerait la production et non la phynance.

Écrit par : jememeledecequinemeregardepas | 12/03/2017

Hamon a voulu aller trop vite et sans trop réfléchir, il fait peur à tous sauf aux dogmatiques.

Il aurait pu simplement parler de son chemin pour y arriver.

Ansi, il aurait pu commencer par dire que les transports publiques dans les villes, et les bus qui relient les villages deviennent gratuit.

Ensuite, à l'étape d'après, que chaque personne aurait une carte à puce pour acheter de la nourriture, limité à x euro/mois. Cette nourriture issue exclusivement de la paysannerie française.

A chaque étape, il y aurait un laps de temps avant d'entamer la suivante afin d'en étudier les conséquences.


Une utopie, ça se construit pas à pas, avec l'appui de la population. La population a besoin de voir du concret, mais certainement pas d'idées utopiques qui mènent dans un monde inconnu.

Écrit par : motus | 12/03/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.