11/02/2017

3) Le dernier des Mohicans ?

Tu vois, ma chérie, en te consacrant ce blog cela me permet de lever le nez du guidon et d'élargir mon horizon plutôt que de me focaliser sur une actualité locale qui finit d'ailleurs par être un peu partout la même. Les différences étant juste une question de temps mais aussi d'un traitement toujours plus influencé par les attentes de l'opinion publique.

Par exemple, si tu demandes aux gens d'ici ce qu'ils pensent de l'attaque de la mosquée de Québec c'est, dans leur grande majorité, un nouvel attentat implicant l'Islam qu'ils ont retenu. Que cela soit, en fait, l'histoire d'un petit con de facho virtuel qui a testé le réel en buttant des musulmans innocents; personne (ou presque) ne semble vouloir l'entendre.

Pendant ce temps, chez toi, il semblerait que cela soit, au contraire, contre les radios et autres éditorialistes qui attisent la haine et le rejet de l'autre (et en particulier des musulmans) que se sont concentrées les critiques ces derniers jours. Dieu soit loué, en Suisse nos médias "mainstream" ne sont pas encore tout à fait tombés si bas mais à partir du moment où la fachosphère a déjà envahi les réseaux sociaux, cela ne devrait pas trop tarder.

Quoi qu'il en soit, tu peux, paradoxalement, t'estimer "ben" chanceuse de vivre dans ce qui semble être désormais le dernier pays où (grâce entre autre à ce premier ministre si différent que vous avez eu la sagesse d'élire) les réfugiés de guerre ne sont pas systématiquement perçus comme des profiteurs ingrats, des terroristes potentiels ou encore des violeurs en puissance.

Bon, il est vrai aussi que vous avez nettement plus de place que la moyenne pour accueillir les victimes des conflits du moyen orient et que l'immigration (ô combien variée) constituera toujours le socle du génie nord américain.

N'empêche que la question qui se pose c'est de savoir si Justin Trudeau, homme politique humaniste par excellence (depuis quand c'est un défaut ?), va pouvoir faire face au protectionnisme archaïque dicté par le nouveau shérif de son tout puissant (et unique) voisin tout en résistant aux pressions de tout ceux qui le traitent sans vergogne de "collabo islamiste".

Autant te dire que je n'en suis pas certain, c'est pourquoi je prie pour que, dans quelques années, tu ne réalises pas que le premier premier ministre que tu as élu était en fait ... le dernier des Mohicans.

 

10:20 Publié dans Lettres à ma fille | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | | |