24/06/2016

Vive le foot & Vive l'Euro !

Ouf ! Enfin deux jours de congé. Trois matchs par jour, c’est passionnant, je savoure chaque mi-temps mais c’est crevant. D’autant qu’en plus de regarder les matchs, il faut ensuite les commenter. Mais j'adore ces périodes où l'on parle surtout de foot avec mes collègues suisses et... français ainsi qu'avec les différents entrepreneurs albanais, turcs, portugais, espagnols et italiens que je fréquente régulièrement.

Voilà pourquoi, à l'heure où les Anglais  votent pour savoir s’ils désirent, ou non rester dans la communauté européenne, cet Euro de foot nous offre une belle image de ce que devrait être l’Europe de demain; des pays en compétition certes mais qui ont besoin des autres pour montrer de quoi ils sont capables. A l'image des incroyables irlandais (du nord comme du sud) ou des fantastiques islandais (330´000 habitant soit les 2/3 de la population du … canton de Genève) ces pays savent à la fois démontrer leur spécificité et autres qualités propres tout en adhérant à des règles communes.

Et oui c’est ça aussi l’Euro, n’en déplaise aux intellos sectaires et autres snobs moralistes, ce ne sont pas que des millionnaires tatoués (et bizarrement coiffés) qui se roulent par terre en faisant semblant d’être blessés.

Certes le football est gangréné par l’argent, certes il y a des comportements qu’on aimerait ne plus jamais voir (que cela soit de la part des joueurs, des instances dirigeantes  ou des… pseudo supporters) mais dans l’ensemble cela reste un sport magnifique et spectaculaire où les équipes les plus solidaires l’emportent bien souvent sur celles composées d'égos surdimensionnés, aussi doués soient ils ! 

D’autant qu’à quelques  exceptions près, la grande majorité des joueurs jouent aujourd’hui dans les même clubs et/ou fréquentent les même championnats. Alors, quand ils arrivent à faire abstraction des dérives nationalistes dans lesquels certains médias et autres supporters ultras tentent de les entraîner, la plupart d’entre eux sont, en tant que professionnels, parfaitement capables de montrer autant de talent que de respect. 

Quoi qu’il en soit, ce que j’apprécie le plus dans le foot, et dans tous les sports  d'ailleurs, c’est le suspens et les surprises. Aucun autre spectacle ne m’a jamais apporté autant d’émotion qu’un retournement de situation spectaculaire dans les dernières minutes de jeu. Je n'ai jamais été si impatient que cela se termine que lorsque «mon » équipe est en train de faire un résultat contre une autre réputée plus forte. Quant à la joie et au plaisir procurés par un but magnifique que dire... c'est juste du pure bonheur. Bref, j’adore toujours autant le foot car malgré tout ce qui se dit, je persiste, en effet, à croire en son aspect exutoire mais aussi, exemplaire.

Loin d'être parfait, c'est vrai, le monde du football n’est, en effet, pas pire que le reste de la société, loin s'en faut. Il a, lui au moins, le mérite de fédérer, d’apporter un peu de joie et même d’espoir à un public qui, contrairement à ce que certains cherchent à nous démontrer, n’est pas uniquement  composé de supporters bêtes, chauvins et imbibés de bière...

On est peut être juste un peu partial, parfois. Et encore, ça se discute…. 

07:17 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Quel beau but des Britanniques ce matin contre l'UE! Cette dernière prise dans ses filets va devoir lâcher du lest pour qu'enfin renaisse une belle Europe des Nations.

Enfin et ce sont les Anglais qui vont nous sauver la mise, alors dans le même coup, qu'ils gagnent l'Euro....foot!

Écrit par : Corélande | 24/06/2016

Les commentaires sont fermés.