28/02/2016

LA BONNE SURPRISE

Ouf !!!

Me sachant mauvais perdant, il y a quelques jours, j'avais écrit, à froid, un texte en réaction au prévisible triomphe électoral de l'UDC sur le renvoi des criminels étrangers.

Celui restera toutefois dans mes "brouillons" vu que, et Dieu sait si c'est une belle surprise, la majorité des Suisses a, une fois n'est pas coutume, signifié aux populistes qu'ils n'étaient dupes. Les arguments aussi démagogues et simplistes que... xénophobes n'ont, cette fois-ci, pas atteint leur cible.

Bon, rien n'est acquis car on peut facilement imaginer que nos populistes dont l'unique credo consiste visiblement à surfer sur les humeurs de la population vont revenir à la charge avec d'autres initiatives dont ils se moquent éperdument de savoir si elles sont applicables ou non. L'important étant d'exister par tous les moyens imaginables tout en, dans la mesure du possible, semant le trouble dans nos institutions.

Il est vrai que cette nouvelle manière de "faire de la politique" semble correspondre à l'air du temps. Il suffit pour s'en convaincre d'observer Donald Trump qui pourrait devenir président du pays le plus puissant de la planète avec des discours basés sur des amalgames irresponsables , des raccourcis simplistes et autres promesses démagogiques dignes .... du MCG ou encore de la Lega.

Bref, le populisme ambiant n'a pas, j'en ai bien peur, fini de bouleverser le monde politique que cela soit au niveau de nos villes, cantons ou pays.

Raison de plus pour savourer, quant elle passe, une des rares victoires du rationnel sur l'émotionnel, de l'humanisme sur... l'inhumain.

Mais quel beau dimanche finalement, ...ça faisait longtemps !

 

 

 

 

 

15:25 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

13/02/2016

Home sweet Home !

En ces temps particulièrement humides et froids, chaque soir lorsque je retrouve la douceur et le confort de mon foyer, je ne peux m’empêcher d’avoir une pensée émue pour ces milliers de familles de réfugiés de guerre qui n’ont pas cette chance, condamnées qu’elles sont à dormir dehors dans des fossés gelés aux pieds des barbelés et autres barrières érigées à la hâte.

Nombreux sont en effet les gouvernement européens qui (pour aller dans le sens de leur opinion publique) tentent de nous démontrer que moins ils se montreront solidaires, plus l’arrivée massives de femmes d’hommes et d'enfants fuyant la guerre diminuera.

C'est cela, oui !

Est-ce d’ailleurs, un hasard si les pays les plus réfractaires aux actions humanitaires sont justement ceux qui, il y a pas si longtemps, bénéficiaient de l'aide internationale ? Peut-être sont-ils plus particulièrement ouverts à la propagande haineuse des mouvements d'extrême droite (plus virulents et audibles que jamais*) voulant qu’avant d’être des humains déracinés et en souffrance, les réfugiés seraient d’abord et avant tout coupables d'avoir vu le jour dans un pays... musulman.

Gageons que si un conflit éclatait demain entre la Norvège et la Suède, les éventuels réfugiés seraient nettement mieux considérés que ces femmes et ces hommes en provenance du Moyen-Orient qui, en plus de subir les affres de l'exil, se retrouvent l'objet de toute les suspicions.

Pas un jour sans qu'on vienne nous expliquer, délires manichéens et islamophobes à l'appui, que les milliers de réfugiés qui nous arrivent d'une Mésopotamie à feu et à sang ne seraient pas, en fait, des victimes de cette terrible guerre civile qui les chasse de chez eux mais bien plutôt...des envahisseurs.

En les accueillant l’Europe se tirerait, par conséquent, une balle dans le pied et en douter (en observant les amalgames, les généralisations et autres manipulations) ferait de vous un collabo (sic).

Ok mais faut-il pour autant sombrer dans l'ignominie en confondant bêtement (ou volontairement) ces pauvres réfugiés syriens et irakiens, qui errent sur les routes glaciales d'Europe avec ... leurs sinistres bourreaux de Daech ?

Même si...comme notre logement lorsqu'il neige dehors, cela semble tellement plus confortable.

 

 

 

* Ceux qui pensent que j'exagère peuvent consulter (par exemple et pour rester en Suisse romande) lesobservateurs.ch  vous y trouverez des diatribes aussi délirantes qu'effrayantes.

 

 

 

10:36 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |

07/02/2016

La fonction et la personne !

Je n'aime pas parler de moi et je m'en excuse mais le problème, c'est que je refuse de confondre la fonction (homme politique, artiste, sportif et autres peoples) avec la personne. Ou plutôt, je me fous des personnes cachées derrière leur fonction.

En effet, je ne connais, entends, écoute et ne vois que ce que les fonctions sont prêtes à partager avec la population. Et ça me paraît largement suffisant...

Sauf qu'en tâtant un peu de politique, j'ai réalisé que je risquais de devoir fréquenter ces fonctions dont les convictions et les manières m'irritent. Pire, je risquais de découvrir des personnes intéressantes, agréables voir même touchantes.

Du coup (et parce que je n'aime pas l'idée d'avoir besoin des médias pour exister), j'ai compris que la politique traditionnelle n'était pas faite pour moi.

Je me contente donc de m'interroger publiquement sur notre présent et le monde que nous allons laisser à nos enfants grâce à ce blog, cet outil de communication extraordinaire que la technologie globalisée a mis à notre disposition.

Quoi de mieux pour avoir l'impression d'être (exceptionnellement !) libre ? Libre, par exemple, de pouvoir (hors de toute influence) remettre en question les agissements et les intentions de ceux dont je préfère ne connaître que la fonction.

Voilà pourquoi, je décline cette invitation qui m'a été lancée sur ces blogs, non, je n'ai pas envie d'être présenté au conseiller national genevois UDC, encore moins d'aller boire un verre avec lui.

Seule sa fonction de pourfendeur méprisant de nos valeurs humanistes au nom d'une Suisse bien étriquée, m'interpelle et j'entends bien continuer à m'interroger haut et fort sur sa vision politique, ... avec presque autant d'exagération que lui, si ça me chante.

Mais merci pareil pour l'invitation, le truc c'est que dès que je connais un tant soit peu les personnes, je ne peux pas m'empêcher d'avoir de l'empathie pour elles...

 

 

 

NB : Pareil donc pour les blogueurs qui m'agressent de toute part, sachez simplement que, pour moi, vous n'existez pas autrement qu'à travers vos écrits, quand je vous attaque, c'est les "conneries" que vous sortez que je vise, pas vous personnellement.

Si ça se trouve vous êtes sympatoches....

12:29 | Lien permanent | Commentaires (16) | |  Facebook | | | |