01/12/2015

Le meilleur, qui d’autre ?

Peut-être bien que Thomas Aeschi est d’abord et avant tout le candidat de Christophe Blocher. C'est vrai celui-ci donne  l’impression d’être aussi ambitieux que conscient de ses capacités. Il n’en reste pas moins que sa carrière et ses études l’attestent, nous avons à faire à un homme particulièrement doué, bardé de diplômes des meilleures universités du monde, qui a fait ses preuves dans le privé  et donc à priori, un candidat parfaitement apte à obtenir le job de 7ème conseiller fédéral de notre si beau et si riche pays.

D’autant qu’il s’agit de remplacer une Evelyn Widmer Schlumpf qui laissera à beaucoup de monde (en dehors des banquiers et des UDC) le souvenir d’une conseillère fédérale particulièrement bosseuse et clairvoyante. 

Alors quitte à devoir subir un UDC de plus au C.F. autant que cela soit le plus brillant d’entre eux. Aussi hyper actif et néolibéral puisse t'il être.

Ceci dit, en dehors de son choix de parti, je n’ai rien contre Guy Parmelin, il paraitrait même qu’il serait sympa. Grand bien lui fasse, mais visiblement, même lui paraît surpris de se retrouver, sur le ticket final de UDC. Dimanche soir au TJ on avait l’impression qu’il était conscient que le costume de conseiller fédéral est un peu trop grand pour lui. 

Mais bon, on lui doit quand même l’éviction d’Oskar Freysinger ! Comment aurions nous pu, en effet, assumer de voir l'idole des identitaires et autres islamophobes du monde entier devenir un jour président de notre pays? Sans parler que cela aurait été la fâcheuse démonstration qu’en Suisse aussi la roublardise, l'hypocrisie, la manipulation et le narcissisme permettent d’arriver au sommet de l’Etat. Bonjour l’exemple ! 

Quant au léguiste Norman Gobbi, je ne vois pas trop comment l’UDC qui veut légitimement récupérer son siège perdu il y a 8 ans à cause de l’arrogance de Christophe Blocher pourrait, tout à coup laisser celui-ci à un tessinois qui n’est même pas issu du parti. Pourquoi pas, Roger Golay du MCG, tant qu’à rire (jaune)…. ? 

Quoi qu’il en soit, cela me rassure de savoir que les conseillers fédéraux seront choisis par les élus fédéraux jugés suffisamment compétents pour représenter la population de leur cantons (et leurs lobbys respectifs)  plutôt que par une opinion publique bernée quotidiennement par des populistes de tout poil qui sévissent avec toujours plus de virulence.

Toujours est-il que par les temps (difficiles) qui courent, quelque soit le parti, c’est plus que jamais des esprits les plus performants et visionnaires dont nous avons besoin  pour guider notre pays vers un avenir à la hauteur de ce nous sommes aujourd'hui. N'en déplaise à ceux pour qui des critères régionaux et  linguistiques apparaîtraient  plus importants.  

On s’en fou que nos conseillers fédéraux soient disponibles pour les médias, agréables de contact, trop ou pas assez charismatiques, sympas ou tristounets, bourbines ou romands. Les femmes et les hommes appelés à siéger au C.F. doivent simplement être les plus compétents mais aussi et les plus bosseurs parmi les 246 personnalités que le peuple suisse a élu. Ça semble pourtant évident, non ?

Parce qu’un Ueli Maurer au Conseil Fédéral, ça va (enfin, si on peut dire…) mais deux bonjour les dégâts...

13:38 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook | | | |

Commentaires

La Rochefoucauld disait en substance qu'il faut se méfier des gens qui ont beaucoup lu. La mémoire imite merveilleusement bien l'intelligence...

Écrit par : Michel Sommer | 01/12/2015

Gobbi parce qu'il est conseiller d'Etat (expérience) parce qu'il gère un canton comme celui de Genève (frontalier). Par ce qu'il est trilingue (communication). Parce qu'il est le plus souverainiste des trois. Vous devriez le savoir mais je pense que vous êtes plus motivé à démolir l'UDC qu'à bien la connaître.

Écrit par : norbert maendly | 01/12/2015

On peut rien vous cacher N. Maendly, quelle perspicacité !

Et encore, je me suis retenu, je n’ai rien écrit sur les ineffables (et tellement sympas) C. Amoudruz & Y. Nidegger.

Il est vrai qu'à part susciter des sourires moqueurs des observateurs de la scène fédérale, ils ne servent à rien.

Bonne journée pareil !

Écrit par : Vincent | 02/12/2015

Monsieur Strohbach, votre analyse est bonne. Mais hélas je crains qu'elle ne soit balayée pour 2 raisons :
- En Suisse on n'a hélas pas l'habitude d'apprécier l'exceptionnel. Il dérange. Surtout en politique.
- Choisir T. Aeschi est trop "exceptionnel". Il risquerait de faire de l'ombre au PS et au PDC. Et surtout de les convaincre qu'ils ont tort.
C'est pourquoi je pense (hélas) qu'il ne sera pas élu et que les "sages" choisiront plutôt un candidat plus malléable et sans grande opinion. Comme l'autre UDC.

Écrit par : Lambert | 02/12/2015

Michel Sommer et Lambert avaient raison, c'est le plus mou, le moins brillant et surtout le moins porteur de vision qui l'a emporté. Dire qu'on a perdu EWS pour ça !
Mais quel département Guy Parmelin va bien pouvoir prendre ?
Décidément le (pauvre) niveau des personnalités UDC est vraiment un fardeau pour notre pays.
En même temps à force d'êtres mauvais, ils nous démontrent les limites du populisme !

Écrit par : Vincent | 09/12/2015

Faites vos comptes! Ceux qui n'ont pas élu "le meilleur des trois" sont justement ceux de votre camp!
Alors c'est clair, les hautes capacités ça leur fait peur, car ça met en évidence la médiocrité des parlementaires!
Bravo à l'UDC le but c'était de faire passer le deuxième, maintenant les choses seront plus simples! Tout le monde a convenu qu'il fallait respecter le peuple et que les magouilles ne pouvaient que se retourner comme un boumerang!
Je suis très contente, je peux prendre du bon temps maintenant, car tout est dans le pipe-line et notre boulot en amont sera moins important!

Écrit par : Corélande | 09/12/2015

@ Corelande : Mon camp ? Quel camp ? Je sais que le manichéisme est très prisé chez les populistes, de là à devoir absolument placer chacun dans un camp bien défini ???

La Liberté, ça vous rappelle quelque chose ?

Par ailleurs, sauf si l'idée de voir le conseil fédéral entravé dans sa direction de notre pays par deux boulets UDC qu'il va devoir trainer pendant au moins 4 ans, vous enchante, je ne vois pas en vertu de quoi vous pouvez être contente.
Il est vrai que vous avez retrouvé un siège, cool.....

Écrit par : Vincent | 10/12/2015

Les commentaires sont fermés.