14/10/2015

Rackettés !

 

C’est l’histoire d’un restaurateur genevois qui a eu la malencontreuse bonne idée d’organiser spontanément, cet été, par une belle journée de canicule, un petit concert improvisé avec quelques musicos présents sur sa terrasse cet après-midi là.  

 

C’est le mot spontanément qui pose problème. Ici à Genève comme partout en Suisse d’ailleurs,  tout doit être prévu à l’avance, organisé, réglementé avant d’être, finalement, autorisé…ou pas.  

 

Pour ne pas s’en être souvenu, notre restaurateur a reçu, il y a quelques jours, un beau courrier de l’Etat accompagné d’une amende suffisamment démesurée pour décourager celui-ci de  toute autre initiative …spontanée.

 

C’est juste une anecdote, malheureusement assez banale, mais comment ne pas la mettre en parallèle avec le message que le procureur a fait passer à la population en décidant pratiquement unilatéralement  (pourquoi les députés n’ont-ils pas leur mot à dire sur un sujet qui touche toute la population ?) d’augmenter, que dis-je, de démultiplier le montant des amendes ?

 

En principe, c’est uniquement ceux qui ne respectent pas les lois qui seront les victimes de ce méchant tour de vis. Sauf qu’à force de racketter les seuls coupables qui sont solvables, c’est finalement un nouvel impôt qui nous est infligé par ce magistrat pas… si libéral que ça.  

 

Il est vrai que les augmentations d’impôts comme les baisses de prestations (mêmes minimes) n’étant politiquement pas envisageables, il faut bien trouver des cochons de payant et dans ce rôle, rien de tel que les citoyens qui ont le malheur d’enfreindre les lois.

 

Parce que finalement, c’est quand même bien à cause de leur infraction qu’ils doivent payer, non ?  Qu’ils se comportent en citoyens responsables, ordrés et surtout bien disciplinés et ils ne s’acquitteront alors « plus » que leurs impôts réguliers, de la TVA… et des surtaxes sur le tabac, l’alcool et l’essence.

 

N’empêche qu’à force d’être considéré comme les vaches à lait du canton, de nombreux citoyens sont de plus en plus portés à se retourner vers ceux, populistes en diable, qui surfent sur leurs frustrations pour exister. Ceux-ci n’ont aucune solution à proposer et si demain, par malheur, ils devaient se retrouver au pouvoir, on n’ose même pas imaginer à quelle sauce nous serions mangés. D’ici là (Prions pour que cela ne nous arrive jamais !) ils ont beau jeu de pointer du doigt les dérives d’un Etat qui semble décidemment prêt à tout pour remplir ses caisses.

 

Rien de très nouveau sous le brouillard genevois me direz vous, sauf qu’avec cette augmentation du montant des amendes, on réalise encore mieux à quel point on vit dans un canton qui, sous couvert de protéger nos libertés, ne se lasse pas d’encadrer celles-ci toujours plus sévèrement, juste pour se financer.

 

La question est donc de savoir jusqu’où cela va aller ? Peut-être sera-t-il bientôt plus simple de nous expliquer ce que nous avons encore le droit de faire plutôt que de nous pondre des lois, des prescriptions et autres centaines de règlements divers et variés mentionnant tout ce qui est interdit et… combien ça coûte de ne pas y penser en permanence.

 

13:49 | Lien permanent | Commentaires (19) | |  Facebook | | | |

Commentaires

"La question est donc de savoir jusqu’où cela va aller ?"

Simple: jusqu'à une initiative qui fixe dans la loi (une loi qui sera ensuite votée par le parlement) que le montant des amendes est soumis à référendum facultatif.

Je signe sans problème une telle initiative.

Sur le fond vous avez entièrement raison. Ce qui devient absurde, c'est toute l'échelle des sanctions. Un dealer sera ainsi moins sanctionné que certaines contraventions (pour autant que le dealer soit même sanctionné!).

Vous voyez, je ne suis pas systématiquement contre vous, mais parfois, souvent contre vos idées. Si elles sont bonnes, aucun problème, comme aujourd'hui.

Écrit par : Johann | 14/10/2015

On se rend compte enfin que l'espace dit public n'appartient plus au public et cela me fait sourire quand ces chantres de la société prétendument civile, subventionnés avec nos impôts, clament que le habitants doivent se réapproprier l'espace public et de favoriser la cohésion sociale.
C'est un leitmotiv des babacools alternatifs à la fierté de marshmallow. Je me dis qu'il y a là hypocrisie, ou mensonge ou imposture, ce qui revient à tromperie.

Vous avez raison de dire Rackett.
On m'avait aussi dit que l'embellissement d'une terrasse de café vaut une taxe salée pour l'utilisation du domaine public. Jouer gratuitement un instrument de musique sur une terrasse de café pour votre propre plaisir et celui de vos amis présents, équivaut à un concert qui requiert une autorisation... Du coup, on range son instrument dans son fourreau, on avale sa boisson, on paie et on s'en va. le tout en moins de dix minutes. Encore un fil de la trame sociale qui se rompt.

Il est fini le temps où on allait, après le boulot, se réunir au bistrot des chemins de fer, derrière la gare, avec sa guitare, sa flute et sa contrebasse. On ne faisait pas la quête, on n'en avait pas besoin du tout. On n'était pas payé par le bistrotier qui nous volait sur plusieurs tournées. On se faisait juste plaisir et on faisait plaisir aux autres qui nous demandaient de jouer et chanter certains titres. Du country à Prokofiev, De Brahms à Barbara, Du Lennon, du Simon et Garfunkel etc.

Tous ces pondeurs de lois stupides n'ont pas connu ce bonheur simple, cette joie de vivre qui ne coûtait rien et qui rendait les lendemains heureux.

Ce n'était pas encore la mondialisation, mais le monde venait à nous avec la même joie des découvertes. On parlait zoulou, russe, anglais ou allemand suisse et on se comprenait grâce à la musique.

Notre société actuelle est cave et mortifère.
Je plains notre jeunesse privée d'espace public.

Écrit par : Beatrix | 15/10/2015

Désolé de briser cette belle entente, mais vous semblez tous oublier que plus nous sommes nombreux, plus il faut réguler nos libertés. C'est la loi fondamentale des groupes humains et nous devenons de plus en plus nombreux dans ce pays. C'est pourquoi j'ai voté "Ecopop" malgré les défauts de cette initiative...

Écrit par : Géo | 15/10/2015

"La liberté des uns s'arrête où commence celle des autres"! Comme toujours vous ne voyez rien venir; et comme dit Géo en raccourci; vous l'avez voulu et maintenant il faudra bien en payer le prix!

Je plains également toute cette jeunesse qui sera bridée de plus en plus! Leurs parents devront leur expliquer à quel point ils sont responsables de ces nouvelles restrictions, voire ces impôts-taxes-redevances imposés sournoisement les uns après les autres.

Dans la vie "on récolte ce que l'on sème!"

Écrit par : Corélande | 15/10/2015

Le problème lorsque l'on vote libéral le ou les candidas choisis ne sont jamais assez libéral.
Mais dans les faits on oublie que le libéralisme, pense résoudre les problèmes de sociétés grâce à loi mais tout en disant qu'il faut plus de liberté. Cette pensée est à mon gout pas abouti au presque même titre que l'anarchisme (en tant qu'anarchiste je le reconnais bien volontiers)

A l'heure actuelle, vu les problèmes d'argent que le monde entier a, il est nécessaire de chercher partout partou partout. Les USA l'ont compris et je pense que la vague de procès n'y est pas pour rien.
Sinon vous voulez que je vous dise qui sont les premiers à payer les problèmes d'aujourd'hui ?

-les chomeurs (parce qu'ils coutent et qu'on pense qu'il est facile de trouver du travail, alors que trop peu savent le coup au moral que cela fait d'être chomeur. Une paralysie, leurs prestations ont été réduites)

-les personnes agées (rente trop faible cout de la vie trop élevé) Travailler toute sa vie pour vivre vieux moins bien.

-la classe qui gagne de petits salaires et qui sont vu encore comme des parasites car ils ont besoin d'aide de l'Etat. C'est sur qu'avec des salaires normaux il y a plein d'aide qui pourrait sauter.

Vienne par la suite toutes les autres vaches à lait qui ont été égoïste (ou pas) avec ceux que j'ai cité. je n'oublie pas les conducteurs qui sont de bonnes vache à lait aussi. Croire en politique pour trouver des solutions relève de la foi. Je suis presque prêt à retourner pratiquer ma religion si je devais choisir entre un parti politique et Dieu. Au moins lui ne fait pas de campagne et ne promet rien à longueur de journée. Sa campagne a été faite il y a de cela bien longtemps

Écrit par : plumenoire | 15/10/2015

"Vous voyez, je ne suis pas systématiquement contre vous.."

Bla bla bla

Vous n'êtes pas contre les idées de Vincent. Vous êtes contre sa personne. Il suffit de lire vos commentaires à son égard, vous ne contre-argumentez les opinions de Vincent, vous vous attaquez directement à sa personne.

Écrit par : Gérard | 15/10/2015

@Corélande : Mais qui a voulu quoi ? Qu'est ce qu'il aurait fallu voir venir et comment aurais-je pu, moi simple blogueur sans aucun pouvoir, empêcher quoi que ce soit ? Bref, une fois de plus, certainement prise par votre campagne pour UDC et trop éblouie par C.Blocher (que vous avez exceptionnellement oublié de citer dans votre commentaire) vous confondez un peu tout.

Quant à Géo, je vous pensais plus libéral que ça, parce que certes nous sommes de plus en plus nombreux, il n'empêche que plus les citoyens sont déresponsabilisés parce que trop encadrés, plus ils deviennent… donc...irresponsables.

Enfin Gérard, merci de prendre ma défense même si je ne suis pas le seul à subir des insultes de la part de Johann. Faute mieux, c'est souvent effectivement le seul moyen qu'il a de répondre à ceux qui ne partagent pas son avis. Mais il est encore jeune, laissons lui le temps de devenir un peu plus diplomate....

Écrit par : Vincent | 15/10/2015

Oui, Géo, c'est le noeud du problème. Etant entendu que le nombre agit sur quantité de paramètres qui sont de moins en moins maitrisables. Notamment le stress, la solidarité, etc., avec des effets en cascade.


"vous vous attaquez directement à sa personne."

Uniquement dans un effet miroir des ses propres commentaires. Voir par exemple le blog de Mireille Vallette. Maintenant c'est un peu triste de constater que vous n'êtes pas capable de le comprendre. Du premier degré en dessous de zéro sans doute.


"Mais il est encore jeune, laissons lui le temps de devenir un peu plus diplomate...."

Merci, Vincent, merci! Vu l'actualité, les occasions de rire ne sont pas si nombreuses. Là je suis réjouis pour toute la semaine à venir. Voyons donc si vos dons extralucides sont encore meilleurs: quelle tranche d'âge? 20, 30, 40... moins de 20?

C'est vrai qu'en matière de diplomatie vous êtes très, très fort. L'art de dire les choses sans les dire. Décryptage:

"Vincent, il me fait marrer.

Il écrit d'un côté:

"Comme disait l'autre, je déteste ce que vous dites mais je suis prêt à me battre pour que vous puissiez continuer à vous exprimer."

Et de l'autre:

«L'autre souci avec M.V c'est [sic] ses sources, il faut aller sur sa page fb pour réaliser qu'elle se réfère continuellement à des pseudos informations tirées de sites connus pour leur subjectivité quand ils ne sont pas carrément.... haineux! »

Ca c'est effectivement de la belle bagarre pour permettre à Mme Vallette de continuer à s'exprimer... en insinuant qu'elle est inspirée par des pseudo-informations de sites haineux. J'ai connu des moyens plus sincères pour défendre une liberté d'expression. Car si on suit Vincent, on trouverait matière à fermer ces sites au motif qu'ils seraient "carrément... haineux". Et Vincent déteste les propos de Mme Vallette. Il faudra m'expliquer la différence entre détestation et haine. S'il y a gradation, elle est insignifiante. En fait Vincent attise la haine (ou la détestation) contre les écrits de Mme Vallette.

Mme Vallette dénonce une idéologie politique totalitaire, mais c'est déjà trop compliqué pour Vincent. Apparemment ça ne le dérange pas outre mesure quand cette idéologie - quand elle est majoritaire - se livre à de telles "actions" (attention! c'est sans doute une "pseudo-information"):

https://www.youtube.com/watch?v=p0XnQe6wmdY

Apparemment ça ne le dérange pas non plus quand un soumis égorge chaque année un mouton dans sa baignoire (encore une "pseudo-information" sans doute). Ca ne le dérange pas quand un soumis loue l'imposteur et considère que prendre l'imposteur pour modèle est le nec plus ultra de la sagesse et du bien vivre. Rappelons que l'imposteur fut un chef de pilleurs et d'assassins, qu'il viola et ordonna un génocide contre une tribu juive.

On peut se poser des questions sur les personnes qui acceptent de partager peu ou prou la même idéologie que ces criminels ou qui viennent à la rescousse de cette idéologie politique totalitaire, de cette peste verte en détestant les avertissements de ceux qui mettent en garde contre elle et contre son hypocrisie. Pour ma part je ne vois pas de différence entre ceux qui défendent l'idéologie nazie et ceux qui défendent l'islam: ce sont deux idéologies politiques totalitaires qui visent l'extermination ou la soumission de ceux qui refusent de se plier à leurs diktats. La mise en esclavage est leur fond commun.

Voici pour Vincent de la part d'un site qui certainement selon ses non-valeurs incite à la haine et propage des "pseudo-informations":

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2015/06/21/syrie-apprendre-des-chapitres-du-coran-et-gagner-une-femme-captive/

Alors Vincent, allez-vous vous porter candidat et apprendre un chapitre du coran? C'est vrai que vous n'avez jamais ouvert ce livre. Je vous offre le billet pour la Turquie.

"Savoir ou se faire avoir", et Vincent refuse de savoir. Triste."


Source: http://boulevarddelislamisme.blog.tdg.ch/archive/2015/06/21/a-peine-nee-l-association-vigilance-islam-suscite-des-appels-268198.html?c


Merci de m'indiquer où sont les insultes, ce qui m'aidera à devenir plus diplomate quand je grandirai en âge. Je précise: insultes qui ne sont pas la reprise directe des - comment dire? - propos haineux de Vincent. Sur la même longueur d'onde, quoi. Effet miroir. Je lui renvoie l'image qu'il projette. Car Vincent est dans la suggestion. Mon grave défaut est que je suis plus direct (moins diplomate?). Pas sûr que cela s'arrange avec l'âge. Aidez-moi donc!


"Vous n'êtes pas contre les idées de Vincent. Vous êtes contre sa personne. Il suffit de lire vos commentaires à son égard, vous ne contre-argumentez les opinions de Vincent, vous vous attaquez directement à sa personne."

Hmmm! Et ils sont où vos arguments? Quels commentaires à l'appui? Rien, nada, oualou. Mais... mais... vous m'insultez! Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais. Hypocrisie, quand tu nous tiens... Je vous félicite.


Et quand Vincent écrit à Corélande: "vous confondez un peu tout", n'est pas une insulte directe? Bien sûr, puisqu'il s'en prend à la personne de Corélande ("vous"), et non à ses propos, car il aurait pu écrire: "vos propos confondent un peu tout." On appréciera aussi le "un peu" diplomatique, du style, vous êtes "un peu" demeurée. C'est aussi le sens de "un peu". On nage en pleine hypocrisie.

Alors Vincent, ce voyage en Turquie?

Écrit par : Johann | 15/10/2015

Woaw Johann, vous êtes certain que cela vaut la peine que vous perdiez tant de temps et d'énergie sur mon cas ?

D'autant que je vais vous répondre ce que j'ai expliqué à Corelande en privé, pour moi vous n'existez pas autrement que sous la forme d'un interlocuteur virtuel avec lequel je ne suis effectivement pas souvent d'accord. Ceci dit je ne vous connais pas et il n'y a donc absolument rien de personnel.

Pareil pour M. Vallette, je combats le personnage virtuel qu'elle représente et ses idées, en aucun cas la personne que je ne connais pas mais que, tout comme vous, je respecte en tant que telle.

Continuons donc à échanger nos points de vue sur différents sujets, sans se perdre dans des explications personnelles et autres conjonctures à deux balles !

Cela sera plus simple pour tout le monde, non ??

Écrit par : Vincent | 15/10/2015

"..tant de temps..."

Il en dispose apparemment, du temps libre..

"Hmmm! Et ils sont où vos arguments? Quels commentaires à l'appui? Rien, nada, oualou. Mais... mais... vous m'insultez! Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais. Hypocrisie, quand tu nous tiens... Je vous félicite."

Réponse puérile. J'ai pas le temps de me crêper le chignon moi. Salut.

Écrit par : Gérard | 15/10/2015

"Woaw Johann, vous êtes certain que cela vaut la peine que vous perdiez tant de temps et d'énergie sur mon cas ?"

Ce genre de remarque est-il utile à la discussion? Je veux dire à une discussion sereine? Ca, c'est tout vous. Le plaisir d'agresser, de provoquer sans avoir l'air d'y toucher, surtout sans avoir l'air d'y toucher. Ca vous savez très, très bien faire. Je n'ai effectivement pas votre expérience.

Comme je suis poli, je vais prendre la peine de répondre à votre question. Pas comme vous quoi.
Quand j'ai l'occasion de m'amuser et de rire, pourquoi s'en priver? Quand on a du temps de libre comme étudiant pourquoi s'en priver? Quant à l'énergie, je vous remercie de vous en préoccuper, mais quand on est jeune on en a à revendre, mais peut-être l'avez-vous déjà oublié?

A propos. Ce n'est pas moi qui consacre du temps et de l'énergie à un blog. Et il en faut, surtout quand il est modéré. N'est-ce pas? Alors pourquoi?


"vous n'existez pas autrement que sous la forme d'un interlocuteur virtuel avec lequel je ne suis effectivement pas souvent d'accord. Ceci dit je ne vous connais pas et il n'y a donc absolument rien de personnel."

Idem pour moi. Mais dans ce cas vous auriez dû recadrer l'intervention de G* au lieu de l'en remercier.


"Réponse puérile. J'ai pas le temps de me crêper le chignon moi. Salut."

Je vous retourne le compliment. Mais une nouvelle fois vous ne faites pas ce que vous dites. Remarque hypocrite et lamentable. Au plaisir de ne plus vous lire donc. On verra bien si vous êtes capable de tenir votre parole...


J'ai oublié ça:
"Quant à Géo, je vous pensais plus libéral que ça, parce que certes nous sommes de plus en plus nombreux, il n'empêche que plus les citoyens sont déresponsabilisés parce que trop encadrés, plus ils deviennent… donc...irresponsables."

Plus nous sommes nombreux, plus nous serons encadrés, plus nous serons nombreux, plus nous serons irresponsables. Le nombre crée l'irresponsabilité. Voyez le comportement des foules, des bandes. Par expérience. Malgré mon "jeune âge".

Écrit par : Johann | 15/10/2015

Moi il me fait rire Vincent! Chaque fois que je le lis, j'ai l'impression d'un vieux disque vinyle rayé.
Ce qui me navre le plus, c'est qu'il semble ne jamais rien comprendre tellement il focalise sur des opinions exprimées, sans prendre de recul.

Vincent c'est le prototype même du : "on imagine des autres que ce que l'on est soi-même!

Du coup, je parie que son chat n'est jamais revenu!
Ah...la liberté n'a pas toujours le visage que l'on croit donner...les instinctifs s'en rendent vite compte!

Écrit par : Corélande | 15/10/2015

On a au moins ça en commun Corelande, moi non plus je ne vous comprends pas. J'ai beau y mettre de la bonne volonté, je ne pige pas ce que vous cherchez à exprimer !

Quoi qu'il en soit mettez le champagne au frais, on annonce un triomphe des nationalistes pleutres et égoïstes dimanche.

Vous allez pouvoir trinquer pendant que des milliers de familles qui fuient la guerre (voir le bouleversant Temps Présent d'hier soir) continueront à errer sur les routes d'Europe à la recherche d'un peu de solidarité. Oups désolé j'ai dit un gros mot ...

Écrit par : Vincent | 16/10/2015

Si ça peut passer et sortir des urnes, oui alors je sablerai le champagne!

Mais je vous dirai aussi, comme je viens de l'écrire chez Danijol, que les nouvelles que j'ai d'Allemagne, de Hongrie et d'Autriche sont à faire peur!
Ca se radicalisent fort et donc bien plus à droite que l'UDC et cela je le tiens de jeunes qui chez nous veulent prendre le même chemin.

Ils estiment n'avoir aucun avenir si en plus ils se retrouvent sur le marché de l'emploi avec une concurrence de plus! Dès lors on ne parle même plus des logements puisque la nouvelle loi, contre laquelle un référendum est en cours, (ça signe magnifiquement bien) permettrait d'exproprier communes et propriétaires pour ériger des habitats destinés aux nouveaux arrivants!

Si vous ne me comprenez pas c'est votre problème! Je me suis toujours battue pour les miens; ceux qui grâce à qui j'ai pu vivre dans un pays propre, généreux et sécurisé...je compte bien assurer cela à nos jeunes!

Vous pouvez toujours vous gosser pour des inconnus ça coûte pas cher et cela gratifie votre égo!
Moi je me bats sur le terrain tous les jours depuis plus d'un mois, cela me demande des moyens (ma voiture) du temps (à côté de mon job) et de la détermination pour aller au devant des gens; pas toujours très sympas surtout si on se retrouve en face d'étrangers!!!

Écrit par : Corélande | 16/10/2015

" nationalistes pleutres et égoïstes "

Noooooooonnnnnnnnn! Vous n'insultez jamais!
Jamaaaaaaaaaaiiiiiiiiiiisssssssssss!!!


" des milliers de familles qui fuient la guerre (voir le bouleversant Temps Présent d'hier soir)"

Pas vu. Mais vous savez que de nombreux immigrants ne fuient pas la guerre. Non? D'abord parce qu'ils étaient déjà dans des camps de réfugiés, d'autre part parce que nombreux sont ceux qui montent une entourloupe, comme cet algérien qui a envoyé ses papiers en France et s'est embarqué pour l'Allemagne en déclarant qu'il était Syrien après un périple où il a lui-même conduit l'embarcation permettant de rejoindre un pays européen. Et bientôt il sera en France. Il y a dans ces clandestins de nombreuses personnes des balkans (Macédoine, Kosovo, Albanie, etc.) qui se font passer pour Syriens. Et désolé, mais une grande partie de l'Irak et la côte syrienne ne sont pas en guerre. Libre à vous de croire tous les bobards que raconte la presse officielle. Les Syriens qui cherchent refuge sont au plus 25%. Et ceux qui crient à tout bout de champ allah ou akbar, vous voulez les avoir pour voisins?

PS: je ne vote ni udc, ni mcg...

PS2: surtout ne répondez pas à mes questions. Qui c'est déjà qui proposait de "continuer à échanger"? A sens unique? C'est votre conception de l'échange? Pas si éloignée en fait de... comment vous dites déjà... ah oui, "pleutre et égoïste". Allons un petit effort... du courage que diable!

Écrit par : Johann | 16/10/2015

"Johann" on dirait du "Corto"

Écrit par : Kasperle | 16/10/2015

Tout cela étant dit (ou plutôt écrit), et sans grand profit, peut-on savoir ce qui est critiqué: est-ce le fait de mettre des amendes ou de les avoir augmenté; de les avoir augmenté ou de les avoir augmenté de manière totalement démesurée?

Écrit par : Mère-Grand | 16/10/2015

""Johann" on dirait du "Corto""

Wouah! L'insulte!
Généralement les trolls se reconnaissent à ce qu'ils postent une ou deux lignes rarement 3 de "commentaires" bien dégueu.

On se reconnaît?

Écrit par : Johann | 16/10/2015

« Wouah! L'insulte! »

Ce n'est pas une insulte, c'est un constat.

Écrit par : Kasperle | 17/10/2015

Les commentaires sont fermés.