29/05/2015

FIFA : Qu’importe le flacon….

 

Je risque de me faire mal voir mais peu importe car je ne peux m’empêcher d’être de plus en plus irrité par cette nouvelle hystérie collective qui consiste à insulter la FIFA et son président Sepp Blatter et à nous servir des leçons d’éthique à tour de bras.  

Comprenons nous bien, en aucun cas, je ne cherche à dire que tout va bien dans le meilleur des mondes, que la FIFA est une victime et son président parfaitement honnête et innocent.

 

Sauf que nous parlons de quoi ?

 

Corrigez-moi si j’ai mal compris mais la FIFA n’est pas la Croix-Rouge et encore moins une administration publique de charité. Quant à Sepp Blatter j’espere bien que personne n’attend de lui qu’il se comporte comme H. Pestallozzi ….  

 

La FIFA à l’égal de la NHL, la NBA ou encore la NFL est d’abord et avant tout une entreprise, c’est même l’une des plus riche et plus puissante de la planète grâce à son extraordinaire produit qui s’appelle la Coupe du Monde de Football. 

 

Mais parce qu’il s’agit de sport et donc des « valeurs » qui sont supposées aller avec, l’immense majorité des commentateurs (toujours prompts à donner des leçons de morale) semble exiger de cette entreprise un comportement qui ne serait  jamais demandé à n’importe quelle autre multinationale.

 

En effet,  qui s’intéresse vraiment aux dessous de table versés par les plus grandes sociétés de la planète lorsqu’il s’agit de conquérir des nouveaux marchés ?  Est-ce que les agissements de leurs dirigeants sont analysés en fonction de leur éthique ?

 

Poser ces questions c’est y répondre sauf que, visiblement,  les attentes concernant  la FIFA seraient tout autres.

 

Il semblerait qu’au nom de je ne sais quel idéalisme suranné, il ne soit pas possible d’admettre que le foot est bien aujourd’hui un produit (presque comme un autre) et que ceux qui sont en charge de l’exploiter sont donc là pour en tirer tout son potentiel financier. C’est exactement ce que fait, avec particulièrement de succés d’ailleurs, Sepp Blatter et je ne vois pas pourquoi, il devrait être jugé en fonction de critères différents que ceux appliqués aux autres grands patrons des multinationales qui dominent la planète.

 

Peut-être bien que l’image du foot et du sport en général en ressort ternie mais, ceci dit, quel autre secteur d’activité permet-il à tant de jeunes gens, quelques soient leurs origines et leur éducation, d’envisager de pouvoir, un jour, eux aussi « faire fortune » ?

 

Voilà pourquoi, selon moi, il serait plus sage de cesser d’attendre de la FIFA qu’elle se montre exceptionnellement exemplaire et de la juger uniquement sur la qualité  de son fabuleux produit phare que nous sommes, quoi qu’il arrive, des milliards à  savourer sans modération, tous les 4 ans…

 

12:54 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

04/05/2015

Lettre à ma fille qui a 20 ans, aujourd’hui !

20 ans ! Woaw quelle chance ! Tu as la vie devant toi !

 

Mais si, quelque part, je t’envie, d’un autre, lorsque je regarde le monde qui nous entoure, je me demande, si en 2048 lorsque tu auras mon âge, ta génération aura aussi bien vécu que la mienne. 

 

Si, malheureusement, tel ne devait pas être le cas, cela serait de notre faute et vous aurez alors raison d’en vouloir à ceux qui vous ont précédés. D’abord parce que nous avons vécu à crédit et que nous vous laissons le soin de régler nos dettes pour les écoles, les armées, les routes et autres édifices publiques que nous nous sommes offerts mais aussi pour le train de vie que nous nous sommes autorisé, sans trop penser à vous….  

 

Comme si cela ne suffisait pas,  nous avons également usé et abusé des richesses naturelles de notre  planète et nous vous laissons donc celle-ci exsangue, polluée et truffée des déchets industriels (en particulier nucléaires) que nous n’avons pas su détruire. Tout ceci s’accompagnant des inévitables dérèglements climatiques inhérents à notre refus de remettre en question nos modes de vie.  

 

Oui, vous avez de quoi nous en vouloir d’autant que nous ne sommes pas prêt de changer. Au contraire, comme tu l’as sûrement remarqué, en vieillissant nous avons tendance à devenir de plus en plus intolérants, égoïstes et nostalgiques et, par conséquent, toujours plus fermés à celles et ceux qui sont juste… différents. C’est d’autant plus ridicule et incompréhensible,  que nous sommes quotidiennement confrontés à un monde qui est, lui, toujours plus mondialisé.

 

Donc si toi et ta génération désirez que cela change afin que vous puissiez léguer à vos enfants une planète encore viable, il va falloir prendre le taureau par les cornes… et vite !

 

Pas besoin pour autant de quitter des yeux vos écrans divers (qui semblent, pour certains, greffés au bout de vos bras) parce que c’est bien en raisonnant globalement (et en agissant localement) qu’il vous sera, je l’espère, possible de prendre, demain, les décisions environnementales, économiques et politiques qui s’imposent. 

 

Il est vrai qu’entre les jeunes chinois et autres ressortissants des pays émergents qui ont encore tout à prouver et les jeunes occidentaux qui vivent des dividendes d’un 20ème siècle que leurs ancêtres ont dominé, vous n’avez pas forcément les mêmes desseins, mais vous en avez Internet en commun (et la vie « culturelle » qui va avec), vous partagez toutes et tous cette réalité d’un monde globalisé avec les mêmes idoles,  fléaux et… lueurs d’espoir. 

 

Est-ce que cela va, pour autant, suffire à permettre un véritable changement de paradigme ? J’espère vivre assez vieux pour le voir, mais peut-être parce qu’en tant que croyant je refuse de perdre tout espoir en l’humanité, j’ai très envie d’y croire… 

 

Je pense en effet que, dans l’ensemble, vous avez bénéficié de bonnes écoles et d’une éducation qui vaut ce qu’elle vaut mais qui a au moins eu l’avantage d’être  libérée de  nos vieilles certitudes sectaires, que cela soit au niveau religieux (à quelques notables et inquiétantes exceptions prêts) ou politique.

 

Vous êtes donc plus lucides et avertis que jamais, ne serait-ce que parce que vous êtes la première génération à détenir une clairvoyance universalisée qui vous permet de penser par vous-même et d’avancer en connaissance de cause.

 

Voilà pourquoi, je suis certain que vous n’avez pas fini de nous surprendre et de nous en remontrer. C’est en tout cas, tout le mal que je vous souhaite, à toi et à tes « amis » virtuels…  

 

07:22 | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Facebook | | | |