16/04/2015

".... évidemment, c'est les Verts"

 

Nouvel habitant dans une grande commune populaire, difficile en quelques mois de me faire une idée précise sur qui je peux voter. 

 

Une fois les extrêmes (gauches, droites et populistes) éliminées, il me faut trier le bon grain de l'ivraie parmi  les dizaines de journaux et autres pamphlets des Socialistes, du PLR, des Verts et du PDC qui ont atterris dans ma boite aux lettres.

Sauf que c’est plus facile à dire qu’à faire, toutes et tous se présentent bien évidemment sous leur meilleur jour. Il y aurait bien leur engagement pour la communauté pour les départager mais je sais que les plus engagés ne sont pas forcément ceux qui le clament le plus fort. 

 

Bref, comment être certain de faire le bon choix ? Comment m’assurer que ceux que je vais choisir sont vraiment motivés et qu’ils ne sont pas là, juste pour faire le nombre ? 

 

Face à l’impossibilité de répondre à ces questions, je me suis dit que je devais, une fois n'est pas coutume, miser sur un parti, quitte à … panacher. 

 

Ok, mais alors lequel ?

 

Il y aurait bien les PDC, c’est là que j’ai le plus d’amis, leur côté centriste me plait bien et les candidats PDC de ma nouvelle commune me semblent parfaitement compétents. 

 

Oui mais leur direction n’est-elle pas en train de flirter avec le diable en signant une alliance électorale avec… l’UDC ? Je sais que celle-ci n'a rien à voire avec la politique municipale mais j'aurais quand même bien aimé entendre quelques protestations scandalisées...

 

Même remarque du coup pour le PLR.  Espérons toutefois que leur victoire du week-end passé à Zürich leur donnera la force et le courage de s’émanciper définitivement de l’influence ô combien néfaste de l’UDC. 

 

Les socialistes, alors, sauf que je n’aime pas leur côté dogmatique et encore moins cette conviction consistant à mieux savoir que tout le monde ce qui est bon, ou pas, pour la population et donc de leur "devoir" de nous l’imposer, quitte pour cela à piétiner sans vergogne nos libertés individuelles. 

 

Il reste les Verts,  malheureusement certains d'entres eux semblent également contaminé par cette insupportable prétention consistant à être convaincu de détenir LA vérité ! 

 

Sauf que la sauvegarde de notre environnement est un véritable sujet de préoccupation. Des résultats de la conférence sur le climat qui se tiendra à la fin de l’année à Paris dépendront notre avenir mais surtout celui de nos enfants. Plus que jamais, il est temps (ou est-ce déjà trop tard ?) de tout miser sur le développement durable, les énergies renouvelables, la chasse au gaspillage, les transports en communs, le recyclage, l’isolation des bâtiments, la sortie du nucléaire, une agriculture responsable, la baisse de notre facture énergétique, etc. etc. 

 

Qui d'autres dans ces circonstances pourraient, mieux que les Verts, proposer et soutenir des projets communaux allant dans ce sens ? Surtout que ma nouvelle commune n’étant visiblement pas la plus pauvre du canton, elle devrait avoir les moyens d'opter pour des expériences environnementales qui pourraient, pourquoi pas, servir d'exemple. 

 

Il y a donc là comme une évidence et c’est bien le bulletin des Verts que je vais glisser dans l’enveloppe. 

 

Il ne me reste plus qu’à espérer qu'en plus de défendre notre environnement, les élus verts seront également capables de pragmatisme et de lucidité tant au niveau économique que politique ! 

 

07:23 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Monsieur Strohbach que vous votiez ceci ou cela dans 25 ans peut -être avant mais nous ne serons plus de ce monde pour le voir ,des viennent ensuite accuseront peut-être leurs parents leurs reprochant ce pourquoi vous allez voter
Et là nul ne peut prédire si oui ou non même pas le Giec et encore moins d'éventuels voyants
très belle soirée

Écrit par : lovejoie | 16/04/2015

@lovejoie
Oserais-je dire comme souvent mais je ne comprends pas bien votre commentaire.

Dois-je comprendre que vous êtes de celles et ceux (il en reste malheureusement quelques uns) qui doutent encore que les activités industrielles effrénées, l'agriculture intensive, l'évolution démographique spectaculaire qui s’en vient, l'exploitation des sources d'énergie non renouvelables, l'enfouissement des déchets qu’on ne sait pas éliminer, la pollution des mers et océans, l'irresponsabilité de certains pays et autres multinationales, le manque de respect généralisé pour notre environnement naturel, le refus manifeste de beaucoup d’admettre la réalité, etc. etc. puissent un jour provoquer des dommages irréversibles et autres dérèglements climatiques particulièrement dommageables ?

Si tel est le cas, je vous encourage (par exemple) à surfer sur le net pour en savoir un peu plus, vous allez voir, cela fait vite .... très peur !
!

Écrit par : Vincent | 17/04/2015

Les commentaires sont fermés.