20/11/2014

Après 11/09/01 (2ème partie) Libertés en danger !

 


Venons- en aux Libertés individuelles si mises à mal depuis le 11.09.01. A moins que cela ne date d’avant ? Mais une chose est certaine, si le 21ème siècle était annoncé comme spirituel par André Malraux, à ce jour, c'est d'abord le siècle du... risque zéro !

De là à affirmer que cette nouvelle obsession de nos sociétés occidentales aurait vu le jour suite aux attentats de New-York, il y a un pas que je n’oserai franchir. N’empêche qu’il apparaît que depuis 2001, on a peur de tout et de tout le monde et on cherche donc par tous les moyens possibles  (même les plus ridicules) à parvenir à cet hypothétique et impossible… risque zéro.

Demandez, par exemple, aux fumeurs, aux automobilistes, aux architectes, aux entrepreneurs, aux sportifs, aux producteurs en tout genre, aux professionnels de la santé, aux restaurateurs, aux ... banquiers et à toutes les personnes confrontées au public combien de nouvelles lois, de nouvelles normes, de nouveaux règlements, de nouvelles directives, etc. etc. ils ont dû subir ces  dernières années. Ils vous répondront en soupirant qu’il n’ont pas le temps de compter mais qu’ils ont chaque jour l’impression d’être un peu plus cadrés,  encadrés , dirigés, obligés, contraints, ....
 
Il est vrai qu’à partir du moment où chacun est convaincu d’avoir plus de droits que de devoirs, il devient alors aisé de se regrouper entre « victimes » du même type de préjudices pour mieux se transformer en lobbys égoïstes bien décidés à se protéger, coûte que coûte, sans tenir compte des Libertés de celles et ceux qui pourraient en supporter les conséquences. 

Une autre des explications qui est régulièrement donnée pour expliquer ces attaques contre nos Libertés individuelles consiste à invoquer la judiciarisation de la société et donc la nécessité de prévenir plutôt que de devoir réparer….par des compensations financières de plus en plus démentielles.

Quoi qu’il en soit, tout cela réuni provoque une sorte de paranoïa généralisée et ô combien exploitée par nos fameux populistes qui ont, avant tout le monde, saisi à quel point jouer avec nos peurs pouvait être rentable.

Et comme par ailleurs, leurs opposants politiques, en particulier les plus marxistes d’entre eux, sont convaincus qu’ils savent, eux, ce qui est bien (ou mal) pour nous et qu’il est donc de leur devoir de nous l’imposer, nous nous retrouvons dans un monde où il ne sera bientôt plus possible de mettre le nez dehors sans risquer, pour une raison ou une autre d'être….hors la loi.

Et puis, qu’ils soient de droite ou de gauche, comment ne pas évoquer ces politiciens qui, pour réagir à des accidents et autres problèmes provoqués par quelques minorités, se sentent en droit de pondre des nouvelles lois destinées à entraver les Libertés de la majorité ? Cette fameuse dictature des exceptions qui n’empêchera jamais quelques abrutis d’avoir des comportements irresponsables mais qui, pour prévenir ceux-ci, impose à la grande majorité de citoyens responsables des contraintes toujours plus délirantes.

Le pire c’est que cela ne semble être qu’un début, les exemples d’attaques contre notre Libre arbitre sous couvert de prévention ne manquent malheureusement pas.
C’est d'ailleurs devenu un si formidable et si démagogique outil politique qu'il semblerait que même ceux qui portent pourtant le doux nom de…. « Libéraux » en arrivent à se prendre au jeu.

Bref ! Il est grand temps d’envisager sérieusement la défense de nos Libertés si chèrement acquises, avant qu’au nom du risque zéro il soit bientôt

 

 

 

INTERDIT DE NE PAS INTERDIRE

 

07:22 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook | | | |