31/10/2014

Les autres victimes (partie 1)

Sur Facebook cette semaine un intervenant posait la question de notre perception du 11 septembre 2001. En fait, si j’ai bien compris, il cherchait à effectuer une sorte de sondage auprès de ses « amis » pour savoir qui croit à la version officielle et qui n’y croit pas.

 

Et même si  cela n’a rien de scientifique, j’ai été surpris de constater qu’il y en a quand même un certain nombre qui ne rejettent pas d’emblée la théorie du grand complot.

 

Autant le dire tout de suite, ce n’est pas mon cas. Je suis trop candide et idéaliste pour en arriver à croire qu’il y a pu avoir des personnes suffisamment perverses pour organiser ces attentats dans le but de désigner d’autres coupables. L’homme ne peut pas être aussi mauvais, non, ce n’est juste pas possible. Il n’en demeure pas moins que le les invraisemblances et les questions sans réponses sont si nombreuses que le doute est permis, voir même…. recommandé.

 

Demandons-nous, par exemple, à qui profite le crime et qui sont, en dehors bien évidement des morts et de leurs proches, les autres victimes de cette journée terrible qui a marqué à jamais ma génération (tellement choyée que la pire catastrophe que nous avions connus jusqu’alors était…la victoire de la France lors de la coupe du monde de foot en 1998).

 

Quoi qu’il en soit,  si je me refuse à chercher qui a pu profiter de ces affreux attentats,  je remarque cependant que ce sont les musulmans et nos libertés individuelles qui, depuis 2001, ont subis les plus importants dommages collatéraux.

 

Nos frères et sœurs musulmans d’abord, qui du jour au lendemain, se sont vu ostracisés, méprisés, dénoncés et soupçonnés d’être, si ce n’est terroristes, en tout cas complices de ces derniers. Des milliers de sites internet, de bouquins, de conférences, de pseudo-intellectuels*, etc. etc., tous plus antimusulmans primaires les uns que les autres ont vu le jour. D’abord aux Etats- Unis, puis mondialisation oblige, un peu partout dans le monde.

 

On a alors assisté à un véritable et désastreux amalgame mélangeant tout et n’importe quoi ; Des incontestables intentions belliqueuses des djihadistes disséminés sur la planète aux problèmes, visiblement insolubles, d’intégrations de toute une génération de maghrébins (particulièrement en France) sans oublier  la détermination farouche de mâles bien décidés à conserver leur pouvoir, en particulier envers les femmes, en instaurant (ou en maintenant) des régimes fondamentalistes.

 

Résultat, aujourd’hui, le citoyen lambda, qui n’a pas pris la peine de s’informer un tant soit peut, est susceptible d’embarquer derrière n’importe quel intervenant médiatique et/ou politique (et Dieu sait à quel point ils sont nombreux et déterminés*), lorsque ceux-ci affirment le plus sérieusement du monde, que le plus grand danger qui nous guette serait la résolution des musulmans de nous imposer, à terme, un mode de vie aux antipodes de nos propres valeurs.  

 

On nage, bien entendu, en plein délire paranoïaque sauf à force d’être traités avec mépris au point de ne plus oser s’affirmer comme musulmans,  il apparait que les plus fragiles d’entre eux  et donc les plus jeunes se retrouvent devant le choix d’être soit considérés comme des terroristes en puissance, soit… de le devenir.

 

Il nous suffit alors de consulter quotidiennement les médias pour réaliser que le nombre de ceux qui ont opté pour la deuxième option augmente de jour en jour. Et si on n’en connait pas encore toutes les conséquences, il n’en demeure pas moins que les musulmans modérés qui composent l’immense majorité et qui ne réclament rien d’autre que le droit de vivre en paix et en liberté, n’ont pas fini d’en payer le prix fort.

 

 

 

Quant aux autres victimes collatérales du 11/09 que sont nos libertés individuelles, elles sont, elles aussi, tellement attaquées de tous côtés, il y a tellement à en dire que je le ferais lors d’un prochain blog. 

 

A suivre donc…..

 

  

 

*Cela m’ennuie de lui faire de la pub, mais pour ceux qui doutent du caractère obsessionnel des antimusulmans primaires, ils peuvent (en se bouchant le nez) aller faire un (tout) petit tour sur le blog de Mireille Valette  http://boulevarddelislamisme.blog.tdg.ch/  c’est édifiant.

 

 

 

12:46 | Lien permanent | Commentaires (18) | |  Facebook | | | |

Commentaires

"Autant le dire tout de suite, ce n’est pas mon cas. Je suis trop candide et idéaliste pour en arriver à croire qu’il y a pu avoir des personnes suffisamment perverses pour organiser ces attentats dans le but de désigner d’autres coupables. L’homme ne peut pas être aussi mauvais, non, ce n’est juste pas possible. Il n’en demeure pas moins que le les invraisemblances et les questions sans réponses sont si nombreuses que le doute est permis, voir même…. recommandé."

On joue au candide? Et si on posait les bonnes questions tout en cherchant à comprendre (3 vidéos, 5 heures):

http://www.dailymotion.com/video/x14gtd7_11-9-le-nouveau-pearl-harbor-1-3-les-avions-et-la-defense-aerienne_news

Et même les pompiers avec 343 victimes sacrifiées sciemment ont compris (10 minutes):

http://www.youtube.com/watch?v=kxGB2YoGV-I

Qu'il fallait faire une enquête sérieuse...

http://web.archive.org/web/20110911032318/firefightersfor911truth.org/

N'insultons pas les pompiers comme le fait le propagandiste maison de l'impérialisme yankee.

En l'occurrence les musulmans sont les boucs émissaires, complètement instrumentalisés. Suffit de poser la question à Netanyahou.

Écrit par : Johann | 31/10/2014

Défendre l'islam et les libertés individuelles c'est comme de sauter d'un avion sans parachute.

Écrit par : norbert maendly | 01/11/2014

M. Strohbach, vous avez publié mon commentaire, vous êtes qqn d'ouvert, vous devriez vous intéresser au "problème" des apostats:

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2014/10/30/quitter-la-religion-musulmane-a-quel-prix-2/#more-53797

Beaucoup de "musulmans" ne sont pas soumis à leur religion, mais il ne vont surtout pas le crier sur les toits. Ils ont peur. Terrible dans un pays qui admet la liberté religieuse! Non?

Écrit par : Johann | 01/11/2014

"Trop candide et idéaliste pour imaginer qu'il peut y avoir des personnes assez perverses pour organiser des attentats dans le but de désigner d'autres coupables".

Par exemple, après guerres, criminels de guerre?

Mais qui organise cette forme d'attentat ou de massacre que l'on appelle "guerre"... en aucun cas des personnes perverses?

Pour désigner des coupables, d'abord, ou pour gagner?

Intentions désintéressées, Altruisme pur?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 01/11/2014

En lisant attentivement votre texte, je dois admettre que je le trouve pondéré, surtout au début.
Vous réfutez la théorie du complot et on peut donc supposer que vous envisagez la possibilité que l'attaque du 11 septembre ait pu véritablement être opérée par des militants musulmans, avec l'espor de porter un coup fatal aux Etats-Unis.
En agissant ainsi, ces personnes ont pris la responsabilité d'ouvrir une brèche, dans laquelle les sécuritaires et autres intrusifs n'ont eu qu'à s'engouffrer. L'excuse était toute trouvée.
A qui profite le crime ? Je ne suis pas sûre que les terroristes du 11 septembre se soient bien posé cette question. Ils n'avaient que faire des retombées de leur acte, des effets collatéraux sur les musulmans du monde.
Rien ne peut justifier de tels actes et l'attentat suicide a un côté paradoxalement peu courageux : je n'affronte pas les conséquences de mes actes, après moi le déluge !
Celui qui a vraiment modifié la vie de tous ceux qui prennent l'avion est cet homme qui avait dissimulé des liquides explosifs dans ses chaussures et grâce à qui nous sommes soumis à des contrôles et tracasseries multiples était également un militant.

Vous pouvez exiger de Madame et Monsieur Toutlemonde d'être pondéré et ne pas tout mélanger, mais est-ce bien raisonnable !? On se crispe pour moins que cela.
Je suis d'accord avec vous : la méfiance, la focalisation et l'ostracisme ne sont pas bonnes conseillères.
Il est bien sûr totalement injuste de faire porter les conséquences d'actes isolés à toute une communauté. Toute généralisation est forcément fausse.
Mais là où je ne vous suis plus, c'est lorsque vous écrivez ceci vers la fin de votre billet :

" il apparait que les plus fragiles d’entre eux et donc les plus jeunes se retrouvent devant le choix d’être soit considérés comme des terroristes en puissance, soit… de le devenir.
Il nous suffit alors de consulter quotidiennement les médias pour réaliser que le nombre de ceux qui ont opté pour la deuxième option augmente de jour en jour. "

Les personnes qui décident de choisir la violence, de commettre des attentats, de partir s'enrôler dans des armées obscures sont pleinement responsables de leurs actes. Il ne me semble pas possible de faire porter le chapeau à la société ou a une sorte d'ambiance pousse-au-crime.
Le déficit de discernement des "djihadistes" fait partie d'un tout. S'ils pensent devoir accomplir des actes dont ils penseraient qu'on les soupçonne avant même qu'ils y aient pensé par eux-mêmes, cela signifierait qu'ils cherchent la paille dans l'oeil du voisin.
Je ne vous ai peut-être pas bien compris, mais je crois lire l'idée que les non-musulmans devraient faire preuve d'une retenue et d'un ascétisme émotionnel absolu ( alors que par ailleurs, tout un chacun a ses indignations sélectives, en-dehors du domaine religieux) d'un discernement éclairé altruiste, pour épargner aux jeunes le devoir se positionner et de créer une résistance personnelle face à une logique meurtrière, qui jusqu'à présent touche probablement davantage les musulmans eux-mêmes.

Je me sens impuissante face à ce gâchis, dont les tenants et aboutissants ne se trouvent pas forcément sur notre territoire.
La part d'irrationnel chez l'être humain est énorme et dans le cas qui nous préoccupe, les non-musulmans ne sont pas au-dessus de la condition humaine.

Écrit par : Calendula | 01/11/2014

Merci Calendula de lire mon texte avec autant d’attention.
Mon propos consistait juste à affirmer qu’il est difficile de demander à des personnes qui ont toujours vu leurs parents et leurs grands parents d’abord exploités puis méprisés et insultés par les habitants du pays qui est censé les accueillir, d'avoir réellement envie de s’intégrer.
Et comme de toute façon, personne ne veut d’eux, leurs choix, aussi choquants soient-ils, ne peuvent pas être considéré comme surprenants.
Même si ceux-ci n'ont sont pas moins condamnables….

Écrit par : Vincent | 03/11/2014

Vous n'êtes pas obligé de lire, ni de vous boucher le nez. Cela m'ennuie, beaucoup, moi aussi et bien plus que vous, de perdre mon temps à écrire ces quelques lignes.

Vous êtes ceci, vous êtes cela, vous êtes islamophobe, vous êtes raciste, vous êtes haineux, vous n'aimez pas les étrangers, vous êtes....

Il y a des affirmations, se basent sur des "faits". Contestez les en prouvant qu'ils sont faux ou inventés.

Demandez à "vos frères et sœurs" musulmans de nier leurs existence ou même, mieux, de s'en distancer en disant qu'ils ne les concernent pas. On verra (ou plutôt vous verrez) ce qu'il en est.

Vous ne le ferez pas. Les i... utiles sont justement là pour ça

Écrit par : Jean Gowrié | 03/11/2014

@Jean Gowrié :

Vous devez confondre ce blog avec un autre parce que je ne comprends pas très bien ce que vous cherchez à exprimer.

Ceci dit, si c’est de mes interventions sur l’affreux blog de Mme Vallette que vous parlez, sachez simplement que c’est bien évidemment aux propos et autres insultes racistes, haineux et islamophobes que je m’en prends, par à ceux (virtuels) qui les professent vu que je ne les connais pas…..

Écrit par : Vincent | 03/11/2014

L'islam les mots pour le dire, face aux Lumières, les maux pour les subir
l'Exégèse compulsive du Coran, lu par la vieille dame indigne et ses amis a pour but de démontrer que la Barbarie "une de plus" s'enracine dans les textes fondateurs dont chaque sourate est une sorte de Mein kampf destiné à fonder une vérité universelle .
L'occident selon les "nouveaux de la laïcité" prône un discours de la raison , des mots pour le dire et des maux pour les subir sous les Lumières aveuglantes des bombes au phosphore dans Gaza,
Lumières du feu forcément du Dieu Chrétien au Viet-Nam selon le trop fameux Cardinal Spelmann alias Cardinal Napalm des milliers de familles décimées ,par la croisade libératrice de G, W Bush.
Face à la torture :Mieux vaut des blessures du corps que des blessures de l’âme selon le Cardinal Errázuriz sous Pinochet
Bref encore des mots : qui les écrit et surtout pour qui les lit.

Écrit par : briand | 03/11/2014

"Vous réfutez la théorie du complot et on peut donc supposer que vous envisagez la possibilité que l'attaque du 11 septembre ait pu véritablement être opérée par des militants musulmans, avec l'espor de porter un coup fatal aux Etats-Unis."

Il ne réfute rien. Il se berce d'illusions sur l'absence de perversité de certains êtres humains. Tout en recommandant de poser des questions. Bref il souffle le froid et le chaud.

Vous me décevez Calendula. N'avez-vous pas pris le temps de visionner les liens postés ci-dessus? Même les pompiers demandent une enquête sérieuse, parce que l'"enquête" diligentée par le pouvoir a été une farce grotesque. Les pompiers comptent 343 victimes parmi eux et plusieurs d'entre eux meurent encore de nos jours des poussières toxiques respirées ce jour-là. Parmi les soi-disant "terroristes" certains d'entre eux sont toujours vivants et ils n'étaient sur aucune liste de passagers. Et il faudra nous expliquer comment on pénètre dans un cockpit sans jamais ouvrir la porte. Ouvrez les yeux. Il faut vraiment être d'une naïveté incroyable pour gober que des individus armés de cutters puissent régenter le ciel us pendant plusieurs heures sans que rien ne se passe pour les mettre en échecs. Et comme par hasard tous les responsables de la sécurité au lieu d'être sanctionnés ont été promus.
Mission accomplie!

Écrit par : Johann | 03/11/2014

Candide ... voila le mot exact qui vous conviendrait.
Bien mieux qu' "idiot utile", non ?
Le Père Noël doit encore exister pour vous, Vincent Strohbach.

Bien, permettez-moi de vous dévoiler un secret ... il n'existe pas.

Quant au blog de Mireille Valette, il faut le qualifier d'islamo-vigilant, vous savez, un peu comme vos amis antifa !

Ahhh ... la vigilance !

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 04/11/2014

Quoi ? Qu'Est-ce que j'apprend ? Vous avez des amis musulmans ?
Tiens ! Moi aussi ! Mais contrairement à vous, je ne m'en vante pas.

Faire du prosélytisme est-ce normal, vous connaissez certainement cette notion, à votre âge, non ?

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 04/11/2014

@Johann,
Je survivrai au fait de vous avoir déçu avec ma vision du 11 septembre !
Comme pour beaucoup de choses, je ne suis sûre de rien, d'autant plus qu'on peut désormais bidouiller n'importe quelle vidéo.
Notre croyance au sujet du 11 septembre est certes intéressante, mais ne change rien aux effets que tous subissent depuis cette époque.
Pour moi, il n'est pas question de me rendre aux Etats-Unis, je boycotte leurs combines autant que je peux. Ils y survivent parfaitement, de leur côté ;-)))
Ma petite personne n'a aucune importance.
L'avenir nous dira, si les Américains ont effectivement sacrifié des centaines de compatriotes dans cette attaque meurtrière. La vérité finit par sortir, tôt ou tard.

@ V. Strohbach,
Je continue à ne pas être d'accord avec votre point de vue.
D'abord, parce qu'une partie des jeunes qui partent se battre sont des convertis récents.
Ensuite, je ne suis pas persuadée qu'en Suisse, on méprise et exploite des musulmans de façon active et délibérée depuis des générations. ( Vous devez penser au colonialisme français, lorsque vous évoquez ce type de fardeau.)
De plus, il existe beaucoup de jeunes de culture musulmane qui ne ressentent pas le besoin de passer à l'action violente ici ou ailleurs. En fait, la majorité trouve sa place ici.
En cherchant la cause du dysfonctionnement de certains dans un rejet par la société, on fait l'impasse sur la responsabilité personnelle de chacun.
Nous vivons dans un pays, où on essaye (en tout cas à l'école ) de tendre la main à tous les enfants.
L'échec scolaire touche toutes les couches de la population et elle est multi-factorielle. Le plus souvent, le problème ne se trouve ni dans la religion, ni dans l'origine géographique des élèves. C'est davantage un problème de niveau social et de difficulté à s'identifier avec le savoir.
Des enquêtes montrent qu'en France, ce sont les enfants d'enseigants qui s'en sortent le mieux à l'école, simplement parce qu'à la maison, on s'identifie avec l'institution, pas parce que les parents feraient encore du soutien scolaire à la maison, après leur journée de travail.
Cela a été étudié de près en Allemagne, suite aux résultats très faibles de "garçons d'origine turque" aux tests Pisa.
Les chercheurs se sont rendu compte que les résultats des garçons allemands vivant dans des milieux comparables aux garçons turcs avaient des résultats similaires. Ils venaient de milieux dits "bildungsfremd" : étrangers à la notion de formation.
J'ai bénéficié d'une éducation protestante, tant au niveau de la fréquentation de l'église, de la connaissance de la Bible, que du respect des valeurs morales et culturelles. J'assume tout ça avec une certaine fierté et ai essayé de transmettre une partie de ce patrimoine à mes enfants.
On m'a appris que j'étais responsable de mes actes, mais on a également beaucoup joué avec la notion de culpabilité.
Avec le temps, j'ai compris que cette façon de faire n'est pas juste, il n'est pas acceptable de chercher à s'auto-flageller, lorsque l'on constate que quelque chose ne va pas.
A mes yeux, l'idée que la société suisse se serait rendue coupable d'un mépris ou d'un rejet tellement fort, que cela induirait des réflexes compréhensibles de "djiahdisme" chez certains jeunes ( dont des convertis de fraîche date) fait trop appel à ce fond de mauvaise conscience que le christianisme institutionnel a pu cultiver.

Écrit par : Calendula | 05/11/2014

concernant le fond de commerce idéologique de Mireille, un rapide coup d'oeil sur le site "les observat'horreurs de Windish suffit pour confirmer qu'au delà de l'islamophobie galopante, Mireille et les chroniqueurs du site font l'éloge du croisé Zemmour contre la féminisation de la société, ce qui fait dire à Mireille en "dialogue" avec Mecmen alias Gotel'haine des femmes libres , qu'elle n'en peut plus des féministes "bobo"
Plus fort le virus Ebola devient un cheval de Troye des migrants pas encore Ecopropres.
vous prendrez bien encore un peu de Tea Party ,c'est Blocher qui régale.

Écrit par : briand | 05/11/2014

@Calendula :
Nous sommes visiblement d'accord sur le fond mais on se comprend mal.

Comment avez vous pu penser une minute que je parlais de la société suisse lorsque j'évoque les difficultés d'intégration de toute une génération de filles et fils de maghrébins ? C'est bien entendu à nos voisins français que je pensais.

C'est bien là-bas qu'on méprise ces gens là depuis plus de 50 ans avec les résultats qu'on connait et qu'on n'a pas fini de constater.
Parce que c'est de pire en pire.....

Rien de ça chez nous, Dieu soit loué !

Écrit par : Vincent. S | 06/11/2014

@Vincent S.

Ouf ! Le malentendu tient parfois à peu de choses :-))

Notre échange est l'exemple même de la difficulté à s'assurer que l'on parle de la même chose. On peut partir dans des engueulades virtuelles, parce que les prémices sont fausses.

Écrit par : Calendula | 06/11/2014

"Je survivrai au fait de vous avoir déçu avec ma vision du 11 septembre !"

Moi aussi.


"Comme pour beaucoup de choses, je ne suis sûre de rien, d'autant plus qu'on peut désormais bidouiller n'importe quelle vidéo."

Exact. Mais avez-vous seulement regardé les liens que j'ai postés plus haut?
Après nous pourrons en discuter.


"Notre croyance au sujet du 11 septembre est certes intéressante, mais ne change rien aux effets que tous subissent depuis cette époque."

Il ne s'agit pas de "croyance", mais de faits, rien que des faits. Et de faits expérimentaux.


"L'avenir nous dira, si les Américains ont effectivement sacrifié des centaines de compatriotes dans cette attaque meurtrière. La vérité finit par sortir, tôt ou tard."

Dans 100 ans? Regardez l'assassinat de Kennedy. Toujours les mensonges: tdg, le monde. Mentir sans peur et sans reproche. Désinformation. Manipulation. Destruction des preuves. Bouc émissaire dans les minutes qui suivent.

Certaines personnes sont lucides surtout aux States:

http://www.dailykos.com/story/2014/09/25/1332269/-OK-So-We-Disperse-ISIS-Then-What

Écrit par : Johann | 15/11/2014

@Johann,

Je me rends compte que j'ai été imprécise.
J'aurais dû écrire : je reste dans mes croyances.

Vous avez des certitudes et c'est parfaitement respectable.

Discuter sur mon manque de lucidité n'a pas vraiment d'intérêt.

Écrit par : Calendula | 15/11/2014

Les commentaires sont fermés.