13/08/2014

Raz le bol ! Mais que font nos autorités ?

Bon cette fois-ci ça suffit, j’ai toujours défendu les politiciens en relevant combien leur tâche est difficile et à quel point ce n’est pas facile de tenir compte des avis de tout le monde. Je sais qu’en faisant le bonheur des uns, on fait trop souvent le malheur des autres et je ne crois pas qu’on puisse résoudre durablement les problèmes de la population avec  des réponses simpliste, des théories démagogiques et autres divagations populistes…  Au contraire !  Tout ça pour dire que par principe, contrairement à tant d’autres, je refuse de rejeter sur les politiciens tout ce qui va mal dans notre canton.

Mais là, c’est bon, il y en a marre, je n’en peu plus et je me demande vraiment à quoi servent nos élus. C’est bien beau de se présenter en expliquant au peuple qu’on va se pencher sur ses problèmes et les résoudre mais encore faudrait-il en être capable.

Parce que là, mesdames et messieurs les conseillers d’état, les députés, les conseillers administratifs et municipaux, on peut savoir à quoi vous jouez ?

Vous pensez vraiment que les genevois vont pouvoir supporter cette météo pourrie encore longtemps ?

Déjà en juillet c’était l’horreur mais là (malgré les promesses comme quoi ça allait changer) nous sommes  en août et c’est encore pire. Mais de qui se moque-t-on ?   

Il n’y a pas un soir ou un monsieur ou une madame météo ne vient pas nous dire que ça va aller mieux, que le temps est certes instable mais qu’il devrait finir par  s’améliorer.  Tu parles ! Une fois de plus, on nous mène en bateau, on nous fait croire des trucs qui n’arrivent jamais. Sauf qu’il y a  des limites à se faire prendre pour des cons ! L’été 2014 est définitivement gâché et ça, ce n’est absolument pas acceptable.

Pourtant tout le monde s’entend pour affirmer que c’est « tellement sympa, l’été à Genève »,  « que si on n’est pas obligé de partir en juillet et août, autant rester à Genève pour profiter de notre magnifique ville » etc. etc. Mais tout ça c’est du charabia pour tenter de nous vendre une pseudo vérité dont on a, aujourd’hui, bien compris qu’elle ne se concrétisera pas.

Sauf qu’il y a un moment où on ne peut plus rester passif à contempler la réalité sans tenter de l’améliorer. C’est bien beau de se plaindre, mais on fait quoi pour que ça change ? On râle, on gueule, on dénonce, on stigmatise les autres, on s’en prend à des boucs émissaires, mais concrètement ça apporte quoi ?

Alors voilà, je vous le dis, c’est le dernier été pourri que je passe comme ça, l’année prochaine, j’arpente les quais, les places et les rues de Genève pour faire signer une initiative pour une Genève ensoleillée en été.

Après tout, ce n’est pas plus bête que ces démarches qui s’en prennent régulièrement à  d’autres phénomènes inéluctables comme la mondialisation, l’afflux d’immigrés en provenance du tiers monde ou encore à la présence de frontaliers parmi nous.  Non ?

08:31 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | |

Commentaires

J'aime bien cet humour décalé et un poil incisif...

Écrit par : Michel Sommer | 13/08/2014

Chiche! Je serai le premier à signer votre initiative. Comment allez-vous l'intituler? (PS : ne vous plaignez pas trop quand même, je trouve que pour un 13 octobre, le temps n'est pas si mauvais, il fait même relativement chaud pour la saison...)

Écrit par : Mikhail Ivanovic | 13/08/2014

hé bien peut-être que vos autorités se souviennent d'un temps ou lors de certains écoles de recrues dans l'infanterie seuls les Genevois rouspétaient déjà et que même tous ces messieurs rechignèrent à manger de la soupe qui pourtant aide à grandir et réfléchir/rire
Quand à 2014 ceux qui s'intéressent à autre chose qu'à leur nombril caractérisant Genève, tous auront vu que nous aurions une année à 13 lune et noire astre symbolisant de nombreux pays arabes et que d'autres part ce sont des années à pleurs car chaque année précédent ces 13 lunes sont des années qui font dépenser énormément d'argent pour ensuite pleurer car les dépenses n'ont rien rapporté beaucoup s'étant fait piéger ,je pense aux produits recyclés mais qui n'auront pas été durables!

Écrit par : lovsmeralda | 14/08/2014

@Monsieur Strohbach je me permets d'y revenir ces années sont maudites car tous les coups sont permis,la lune noire offre aux tempéraments impulsifs qui de par nature sont ingérables, l'occasion rêvée de se transformer en assassin le temps d'une pulsion car incontròlable elle-même
Cependant il y a un fait indéniable qui échappe à beaucoup l'orage de grêle en juin 2013 aura fait beaucoup plus de victimes qu'on imagine.
Cet orage aura affecté nombre de citoyens pas encore revenus de leur stupeur en considérant les ravages occasionnés par ces neiges colériques du cosmos et qui aura même provoqué des accidents cardiaques voire respiratoires
On parle du temps que certains mettront pour se relever après le passage d'un ouragan ou cyclone mais on oublie qu'en Suisse aussi les humains ont un cerveau vieillissant et que plus on avance en âge plus celui-ci mettra de temps à surmonter ce qui fut un énorme choc
Ce qui me fait dire qu'encore aujourd'hui après avoir été dépassés par les éléments on est dépassé par les évènements
Ce qui aura profité à nombre d'arnaqueurs de vendre n'importe quoi quand aux assurances on en parle plus elles sont dépassées comme nous tous,qu'on le veuille ou pas
Si les almanachs comme le Messager Boiteux ont existé c'était pas pour des prunes diraient certains anciens et à juste titre
Très belle journée pour Vous Monsieur

Écrit par : lovsmeralda | 14/08/2014

Les commentaires sont fermés.