31/07/2014

Attention, ce produit crée la dépendance !

 Bon après m’en être pris aux commentateurs de la télévision, aux flics, aux contrôleurs des TPG, à l’UDC,  au MCG, à  l’équipe suisse de foot, aux médias, etc. etc. j'imagine qu’il est grand temps d’avouer un péché mignon.

 

Je sais, je ne suis pas obligé mais j’ai besoin d’être transparent et ce d’autant que, je l’admets,  j’ai déjà tenté d’arrêter plusieurs fois. Sauf que j’ai bien peur d’être accro et peut-être même dépendant, bref, je n’en suis vraiment pas fier mais c’est vrai …..j’adore regarder « L’Amour est dans le Pré »

 

C’est grave docteur ?

 

Oui, je sais c’est de la téléréalité, tout y est scénarisé, coupé, monté, organisé pour créer des conflits, des gags et autres situations inédites. Si ça ce trouve, il y a quelques comédiens parmi les candidats et candidates. Bref, j’ai compris que cette émission n’est rien d’autre qu’un produit parfaitement calibré pour un public de voyeurs... dont je fais partie. N’empêche que ce produit fini et livré tous les lundis soir, me fascine !

 

Et il y a deux principales raisons à cela, je ne sais pas si elles sont pertinentes mais tant pis.

 

D’abord il y a un truc qui me fait halluciner c’est de constater qu’en 2014, on peut aller dans toutes les villes de Buenos-Aires à Montréal en passant par Liverpool, Berlin ou encore Singapour, on ne sera jamais aussi dépaysés, avec l’impression d’être sur une autre planète, qu’en observant le mode de vie, les goûts et les activités de ces habitants de la vraie campagne (française en l’occurrence mais c’est valable pour toutes les zones rurales de la planète).

 

C’est vraiment un monde à part !

 

L’autre truc différent, et c’est d’ailleurs sûrement ça qui donne à cette émission sa crédibilité, c’est que contrairement aux codes sociaux du moment et donc aux façons de faire médiatiques habituelles, les héros et surtout les héroïnes sont tout sauf ... des canons de beauté, loin s'en faut...

 

Mais bon, chacun ses goûts, non ?

 

Attention, je ne juge pas et  je critique encore moins la culture paysanne. Au contraire ! C'est peut être nous qui sommes devenus fous avec cette course folle à l’apparence qui serait synonyme d'une certaine réussite...

 

Quoi qu’il en soit, voilà, c’est dit, je ne sais pas si péché avoué signifie péché à moitié pardonné, mais bon, j’assume, j’assume d’être un bobo citadin qui rit et qui tremble en même temps que les héros ruraux de son émission.

 

C’est peut-être aussi parce que dans ces temps de rejet de l’autre, de nationalisme exacerbé, de guerres, d’informations déprimantes et de… temps pourri, ça fait du bien de se détendre en regardant des conneries si bien ficelées.

07:12 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Alors très bon 1er Août, sur l'Alpe avec nos amies les vaches et consorts, les délices du terroir pour la panse et le Cor des Alpes pour les écoutilles! Sans oublier les beaux drapeaux à croix blanche qui flotteront fièrement au vent et sur nos têtes devant un bon feu de braises!
Salutations patriotes et belle fête!

Écrit par : Corélande | 31/07/2014

Les commentaires sont fermés.