08/07/2014

Coupe du Monde : Rabats joie & leçons de football

Bon les Suisses sont malheureusement sortis (mais avec les honneurs),  la France est  éliminée et mes deux équipes favorites, l’Argentine et le Brésil sont toujours en course. Jusqu’ici tout se passe donc plutôt bien.

Sauf qu’il y a toujours les inévitables « pisse froid » qui à chaque coupe du monde tentent de nous gâcher la fête en nous sortant leurs sempiternelles théories du complot et autres délires sur l’arbitrage, la FIFA,  le dopage, le fric, etc. etc.

Comme si, on les avait attendus !

Du coup, on a parfois l’impression que ces semaines extraordinaires de fête du foot  lors desquels on apprend par exemple que tel voisin est Colombien et que tel autre est Costaricain, irritent plus qu’elles ne ravissent.  

Nombreux sont, en effet, ceux qui  nient cette réalité voulant que, tous les 4 ans,  quelque soient leurs valeurs, leurs religions, leurs systèmes politiques, leurs conditions de vie, etc.,  la coupe du monde de foot  permet de réunir une grande majorité des habitants de la planète autour d’une passion commune. Et ça, selon moi, ça n’a pas de prix !

Ceci dit, chacun a bien entendu le droit  d’avoir son avis sur ce phénomène de société, Dieu soit loué il n’est pas encore interdit d’être … rabat joie.

Toujours est-il que si je suis plutôt satisfait de la programmation de la RTS qui nous permet de suivre la totalité des matchs de cette coupe du monde passionnante, je suis toutefois soulagé de pouvoir, à nouveau, suivre quelques matchs sur les chaines françaises.

A nouveau parce que tant que leur équipe était en lice, il ne se passait pas 10 minutes (montre en main) sans que les commentateurs français nous abreuvent de commentaires cocardiers sur ces « bleus » qu’ils voyaient d’ailleurs….champions du monde.

Depuis samedi, ils sont redevenus lucides et compétents et leur enthousiasme est d’autant plus appréciable qu’il tranche singulièrement avec les mornes leçons de football (et de morale à deux balles) des deux « docteurs »  Develey et Debonnaire.

Sans parler d’un L. Bastardoz qui nous expliquait l’autre soir, statistiques erronées à l’appui, qu’une fois de plus ce sont les européens qui dominent le football mondial.

Ah bon ?  

Autant dire que j’espère que les deux demi finales de ce soir et demain vont définitivement lui donner tort. Car il est vrai qu’au terme de ce mondial sud-américain, je serais particulièrement heureux (en particulier pour le peuple Brésilien qui le mérite tant) si, comme je l’espère depuis le début, cette magnifique coupe du monde se terminait dimanche soir par une finale historique entre le Brésil et l’Argentine….

Quoi qu’il en soit, il ne reste déjà plus que 4 matchs … ça passe trop vite !

16:35 | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook | | | |

Commentaires

J'espère, rien que pour la beauté du jeu, que l'Allemagne ne s'enfermera pas derrière un 1-0, face à son hôte et néanmoins adversaire.

Que le meilleur gagne !

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 08/07/2014

5-0 a la pause ...

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 08/07/2014

HUMILIATION TOTALE !!!!
6 buts !!!

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 08/07/2014

Numero 7 !!!!!

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 08/07/2014

Quelle nuit !
Un nouveau Titanic qui sombre !

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 09/07/2014

Santé !!!!!!!!!!!!!!!!! Sortez le pinard !!!!!!!!!!!!!

Écrit par : Géo | 09/07/2014

Oups !

C'est ce qu'on appelle exploser en vol !

Pauvres (peuple) brésiliens, ils ne méritaient pas une telle humiliation en mondiovision !

Écrit par : Vincent | 09/07/2014

Superbe match et BRAVO à l'ALLEMAGNE !

Écrit par : Lise | 09/07/2014

"Pauvres (peuple) brésiliens, ils ne méritaient pas une telle humiliation en mondiovision !"

Là on peut parler de honte. Non de brésiliens sinon des joueurs brésiliens qui n'ont eu aucune réaction et se sont écrasés, alors qu'ils étaient les représentants de leur pays, dont une très bonne partie de la population vit au-dessous du seuil de pauvreté et aurait accueillit une victoire comme un bonheur.

Écrit par : Largo | 09/07/2014

Brésil 0 - 3 Pays-Bas !
Pour un Brésil qui se dit "pays du football", c'est un peu fort de café !
Je crois que les éditeurs de livres sur le football, vont faire fortune à partir de maintenant, si toutefois, le Brésil veut aller de l'avant et se reprendre en main.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 13/07/2014

Le football sud américain doit réapprendre à jouer au football ...

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 14/07/2014

Les commentaires sont fermés.