14/02/2014

Ok, on va faire avec !

Woaw quelle semaine !

Comme quoi une initiative qu’on pensait simplement pouvoir cataloguer dans le dossier toujours plus gros des « initiatives émotionnelles destinées à faire parler du parti qui l’a lancée » peut devenir par son résultat (pas si surprenant que ça d’ailleurs) une véritable affaire d’état et même créer un buzz au niveau international….

Du coup il paraitrait que certains proposent de revoter, personnellement, j’en ai entendu parler que par ceux (celui !) qui hurlent contre cette idée saugrenue. Certes, il faut, à mon humble avis, revoir notre système politique pour éviter de nous tirer d’autres balle dans le pied, mais pour le moment, si on n’est pas capable d’accepter et de prendre acte des décisions du peuple souverain, c’est qu’on a rien compris à ce qui fait la force et la grandeur de notre pays.  

Bref ! Aujourd’hui, nous devons, toute honte bue, faire avec…..

Et pour commencer, il faudrait déjà que tout le monde se calme, les perdants bien sur qui doivent admettre (même si c’est difficile à avaler) que le temps est au repli sur soit et à la montée des nationalismes et que la solidarité internationale était un beau rêve visiblement aussi utopique que « passé date ».

Quant aux vainqueurs, il faudrait qu’ils se rappellent que leur option est passée de justesse et que la moitié de la population n’est donc pas (encore ?) aussi convaincue qu’eux  que notre pays est assez fort pour se permettre de se la jouer solo….

Il est vrai que la situation n’est pas simple et que tout n’est pas rejeter dans les arguments des uns comme des autres. D’autant que cette polarisation des positions et ce côté manichéen (très étasunien) voulant qu’il y aurait d’un côté les bons patriotes et de l’autres les méchants angéliques ( !)  ne correspond  absolument pas à qui nous sommes….

Il est donc grand temps de se « rabibocher » mais pour cela, il faudrait éviter de sombrer dans le simplisme, la démagogie,  les invectives et les provocations.

Sauf que, pour le moment, on patauge en plein dedans !    

08:58 | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Enfin un ton mesuré sur un sujet qui n'est pas si simple !

Bravo !

Écrit par : Christophe | 14/02/2014

Se sont les journaleux qui font de la provocation en ce moment et rien que pour faire vendre leurs torchons!
Ca aussi c'est le chant du cygne car ils seront bientôt tous sur la paille!

Nous sommes tous dans la même barque maintenant et il faut juste expliquer à certains politiciens romands qu'ils peuvent se jeter à l'eau si ça les chante, mais qu'ils ne peuvent pas couler la barque sinon, c'est la majorité des Votants et des Cantons qui va les expédier au jus!

Écrit par : Corélande | 14/02/2014

@Corelande :
Donc vous êtes en train de nous dire que votre idole C. Blocher n'aurait rien dit contre les welshes et qu'il
aurait donc juste été mal interprété par ces méchants journalistes !

Ok ! Si vous le dites !

Écrit par : Vincent | 14/02/2014

Oui c'est exact! Il a toujours dit que son combat était pour l'indépendance, la liberté et la souveraineté de la SUISSE!

Il n'a jamais dit qu'il roulait que pour Zurich ou la Swissallemande, ja!

Il s'est d'ailleurs déplacé en Suisse romande, fallait aller l'écouter plutôt que se laisser imbiber de traductions et interprétations journalistiques.

Soyez plus intelligent que les journaleux qui veulent diviser pour mieux régner et faire gober l'UE dans leurs intérêts!

Écrit par : Corélande | 14/02/2014

A Corélande : Madame, quel déchaînement de violence verbale depuis dimanche dernier entre les blogs 24H et TDG !

Vous êtes fatigante !

Bonne fin de journée Madame et excellent week-end !

Écrit par : Lise | 14/02/2014

Oh...à ce point! Allez vous reposer Lise vous semblez en avoir besoin!

Comment dit-on "violence verbale" en genevois? Ah oui c'est fort de café, comme les interprétations des propos de Christoph Blocher.

Allez bon week-end, ne stressez pas dans les bouchons sur l'autoroute en venant chercher le soleil valaisan!

Écrit par : Corélande | 14/02/2014

A Corélande : non Madame je ne suis pas fatiguée, je ne possède pas de voiture et je ne vais pas passer mes samedi/dimanche dans le canton du Valais : cela vous contrarie, peu m'importe !

"Fort de café" est une expression publicitaire et non une expression genevoise.

Bon week-end Madame !

Écrit par : Lise | 14/02/2014

@Lise:
"Fort de café" est une expression publicitaire et non une expression genevoise."

MDR MDRRRRRR Vous devriez passer vos week-end ( mes samedi/dimanche sic) à potasser le français :))))))))

Écrit par : Patoucha | 14/02/2014

Lise @ Laissez tomber, vous perdez votre énergie pour rien...
Corélande et patoucha ont décidé de nous montrer pourquoi il y a peu de femmes dans les conseils d'administration...

Écrit par : Géo | 14/02/2014

".....pourquoi il y a peu de femmes dans les conseils d'administration..."



En Afrique?

Écrit par : Patouchap | 14/02/2014

Bien sûr que nous allons faire avec! La Suisse n'est-elle pas la reine du compromis?
Ne soyons pas hypocrites! Qui d'entre nous ne serait pas craintif de partager bien davantage avec les biens moins nantis de ce monde? Cette votation est l'expression légitime d'individus qui, sans nécessairement manquer d'ouverture, de tolérance et de curiosité, ont surtout envie que les plus anciens locataires d'un des plus beaux coin du monde s'arrêtent pour voir jusqu'où chacun est prêt à aller dans cette colocation! Bref, avant que la Suisse devienne une auberge espagnole, l'aubergiste aimerait en parler à sa femme!
Qui pourrait le contredire?

Écrit par : Dominique G. | 15/02/2014

Les commentaires sont fermés.