12/07/2013

La critique est si facile.....

Loin de moi l'idée de vouloir défendre notre conseillère fédérale EWS mais bien d'affirmer haut et fort que la politique, la diplomatie, la recherche d'accords entre des pays de plus en plus (par médias irresponsables interposés) soumis aux diktats de l'opinion publique c'est .... compliqué, très compliqué même.

Je ne peux par conséquent pas m'empêcher de penser en lisant les critiques faciles (quand cela ne tourne pas carrément aux insultes) et autres jugements démagogiques que ce n'est pas avec ce type d'interventions qu'on fait avancer les choses ou plus simplement qu'on nourrit le débat.

Il faut, en effet, toujours se rappeler que nous avons le privilège de vivre dans un pays démocratique et aucun de nos élus n'a donc été imposé par la force ni même par sa puissance financière, ceux qui nous représentent sont donc à l'image du peuple qui les a élu, ni pires, ni meilleurs. Et s'ils sont vraiment si mauvais, il est grand temps que ceux qui s'estiment plus compétents descendent dans l'arène politique.

Je ne dis pas que les journalistes ne doivent pas interroger les raisons et le bon sens de certaines décisions, au contraire, ils ont le devoir d'informer tout en faisant preuve d'esprit critique mais en restant simplement conscient que les hommes et les femmes qu'ils se permettent de juger font, dans leur grande majorité, de leur mieux et si certains se relèvent pas ou peu compétents c'est celles et ceux qui les ont élus qu'il faudrait interroger... On a et on aura toujours les représentants qu'on mérite.....

Alors oui, continuons à nous poser des questions, à nous interroger et à remettre en question nos politiciens mais faisons le en toute objectivité, sans œillères idéologiques et surtout sans tomber dans ce populisme facile qui n'apporte rien de constructif.... 

 

07:54 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

Commentaires

EWS comme d'autres conseillers fédéraux avant elle sont imposés par les conseillers nationaux au mépris des partis politiques qui les proposent.

C'est bien pourquoi l'UDC a renoncé a toute la section grisonne.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 12/07/2013

Victor, faut-il vous rappeler que tout dernièrement le peuple, dans sa grande sagesse, a confirmé sa volonté de persévérer avec l'élection du conseil fédéral par les chambres fédérales, conscient que, finalement, ça nous a plutôt bien réussi ?

Écrit par : Vincent Strohbach | 12/07/2013

Les commentaires sont fermés.