10/03/2011

Blogs : Je suis venu, j’ai vu et j’en suis revenu

Ben voilà, c’est fini, ceci sera mon dernier blog. Un blog en forme de déception par ce que contrairement à ce que certains aimeraient nous faire croire ce n’est vraiment pas là que se passe la campagne électorale.

Non, encore hier soir, mes colistiers et moi étions devant la Migros des Eaux-Vives pour tenter de convaincre celles et ceux qui n’ont pas encore voté de, premièrement le faire, et idéalement de voter pour la liste 7 vert’libéral. Et c’est là, dans la rue qu’on entend les vraies affaires, qu’on se fait (toujours gentiment d’ailleurs) remettre en place, que des minis débats s’engagent, qu’on se fait dire entre autres :

« S’il vous plait faites quelques chose, ne laissez pas notre ville aux mains du MCG « 

«Moi, monsieur, je suis un communistes pur et dur et je ne crois pas à la Liberté »

« Les verts, les verts, oui, oui on vous connaît, vous êtes toujours contre tout »

Et ça c’était rien que pour hier soir, depuis plus d’un mois qu’on sillonne les marchés et les sorties de grands magasins, on en a entendu des propos en tout genre,  des questions précises, des avis définitifs, des remarques limites limites, des encouragements et même des remerciements pour notre implication. Personnellement, j’ai adoré ça et je regrette que cette campagne soit déjà finie, vivement la prochaine.

Sauf que j’aurais voulu, parallèlement à la rue avoir le même type d’échanges et autres débats,  virtuellement, ici sur ce blog. Mais non, ici chacun y va de sa petite diatribe bien personnelle et que cela soit sur «mon» blog ou celui des autres, il y a eu pas ou peu de vraies discussions. Quelques remarques méprisantes, deux ou trois encouragements et autres félicitations, c’est tout. C’est d’autant plus décevant que je me suis donné de la peine pour tenter d’apporter une manière de voir différente en me posant des questions qui ne sont peut-être pas médiatiques et dans l’air du temps mais qui me semblaient importantes. Sauf que si je me fie aux nombres de fois où j’ai été référencé, j’étais apparemment à côté de la plaque. Ok d’accord !

En même temps, je me dis que c’est encore les véritables relations humaines qui comptent, pas les virtuelles et, quelque part, c’est rassurant non ?

07:49 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Merci Vincent, j'ai eu beaucoup de plaisir à vous lire, et au regard des valeurs véhiculées par votre formation (tdg du jour), j'ai voté pour la liste 7. Bonne chance

Écrit par : Jean Blog | 10/03/2011

@Jean Blog

Bravo ! Vous avez très bien voté !!

Plus sérieusement, je suis effectivement assez fier du profil "smartvote" des vert’libéraux, il correspond exactement à mes valeurs.

Merci pour vos bons mots et votre soutien !

Écrit par : Vincent Strohbach - Vert'libéraux - Ville de Genève - Liste no 7 | 10/03/2011

Dernier blog? Alors que ce n'est que le commencement? C'est toujours le temps de discuster, réfléchir et partager. Surtout après une défaite... Celles-ci n'existent que pour faire mieux, réfléchir, revoir sa stratégie et repartir de plus belle.
Tous les commentaires reçus de vive voix ces derniers semaines devraient être votre motivation pour ces 3-4-5 prochaines années... Et le pouvoir et la politique, ne s'exercisent-t-ils pas dans la rue, avec les gens, jour après jour? Les derniers évènements chez nos voisins sont d'excellents exemples.
Pour pouvoir saisir les opportunités, il faut être au bon moment et prêt à pouvoir en tirer le meilleur parti. Et même si cela peut se faire en quelques semaines, la préparation en dessous, elle, peut durer des années...

Alors être Vert-Libéral, vert tout court, ou politicien de quelque parti, nous intéresse peu! Par contre, de voir un groupe de citoyens impliqués dans des projets inspirants pour une belle ville comme Genève durant toute l'année, peu importe s'il y a des élections à gagner, nous donne envie de leur faire confiance et de les supporter.

Et gagner la confiance d'une population, c'est gagner la bataille!

Amicalement!

Un supporter du Canada

Écrit par : Dominique | 13/03/2011

"Je suis venu, j’ai vu et j’en suis revenu"

Quand les esprits Libéraux se rencontrent :)

Veni, vidi,vici! J'ai souvent paraphrasé Jules César à votre manière....

Bravo au supporter du Canada.

Une défaite donne de l'élan pour continuer et gagner.

Écrit par : Patoucha | 13/03/2011

Les commentaires sont fermés.